T-Systems (Deutsche Telekom) veut supprimer 10 000 emplois

T-Systems, la filiale informatique de Deutsche Telekom, dont les résultats pèsent sur le groupe depuis des années, emploie 37 000 salariés à travers le monde. Le nouveau président de son directoire s’est donné deux ans pour redresser l’entreprise, en économisant 600 millions d’euros par an jusqu’en 2021.

Source : Deutsche Telekom veut supprimer 10 000 emplois

Les syndicats face à la défiance des salariés

Une fois encore, une étude, ici le Baromètre du dialogue social, réalisé par le par le Centre de recherches politiques de Sciences Po, en partenariat avec l’association Dialogues, vient nous rappeler le peu de crédit dont bénéficient les organisations syndicales dans l’esprit de la majorité des salariés français : 35% seulement leur font confiance (soit à peine plus que le score obtenu par les médias…), et 30% considèrent que leur action est efficace…

Source : Baromètre du dialogue social, mai-juin 2018

L’Arcep s’interroge sur l’avenir de la TNT, en recul

La part relative de la TNT parmi les modes de consommation de la télévision ne cesse de se réduire au profit de modes de diffusion alternatifs de la télévision, via les réseaux haut et très haut débit.

C’est le constat, prévisible, dressé cette semaine par le régulateur des télécoms, qui ouvre une consultation publique sur l’avenir de la TNT.

Source : Le régulateur des télécoms anticipe la fin de la TNT : la 5G en embuscade

Fibre dans les campagnes : les opérateurs alternatifs à l’offensive

Pendant longtemps, les offres d’Internet très haut débit des grands opérateurs nationaux se limitaient aux grandes villes et aux zones les plus peuplées de l’Hexagone. Désormais, les territoires ruraux constituent également des réservoirs de clientèle prisés par les opérateurs. Pour y proposer des offres, ils s’appuient sur les Réseaux d’initiative publique (RIP) déployés par les opérateurs spécialisés, TDF et Covage pour Bouygues Telecom, Covage pour SFR, et Axione pour Free.

Source : Fibre : SFR se branche au réseau de Covage dans les RIP

IA au travail : les Français plus réticents que leurs voisins

Perte de pouvoir d’achat, diminution des embauches, baisse de la sécurité de l’emploi… Les Français redoutent l’impact de l’intelligence artificielle sur leur travail, selon une étude d’Ipsos pour le Boston Consulting Group. A l’inverse, « les pays les plus avancés » dans le développement de l’IA, comme les Etats-Unis ou la Chine, se montrent les plus positifs quant à ses conséquences sur le travail.

Source : Intelligence artificielle au travail : les Français sont plus réticents que leurs voisins

L’impact des fragilités des salariés sur les entreprises

Entraves financières, contraintes en tant qu’aidant, maladie grave, perte de sens, difficulté à concilier vie professionnelle et vie personnelle… Les fragilités des salariés, qu’elles soient d’origine personnelle ou professionnelle, impactent l’activité des entreprises : 56 % des salariés déclarent en connaître actuellement au moins une, tandis que 91 % des dirigeants d’entreprise estiment employer au moins un salarié dans une telle situation, selon l’étude du groupe de protection sociale Malakoff Médéric.

Source : Le COMPTOIR mm de la nouvelle entreprise de Malakoff Médéric présente les résultats de son étude sur les situations de fragilité des salariés

Altice monétise ses tours télécoms en France et au Portugal

Selon la stratégie évoquée il y a quelques mois, Altice Europe a annoncé la cession de participations dans ses tours télécoms en France et au Portugal, pour un montant de 2,5 milliards d’euros qui devrait être consacré à son désendettement.

Source : Altice monétise ses tours en France et au Portugal

Stéphane Richard : « la consolidation des télécoms est souhaitable »

Invité du Club de l’économie du Monde, le P-DG d’Orange y a notamment (ré)affirmé :

Je reste convaincu que la taille du marché français et l’importance des investissements à réaliser dans les années qui viennent, pour terminer le déploiement de la fibre optique et préparer la 5G, rendent difficile la viabilité de quatre opérateurs.

Source : Pour le PDG d’Orange, « la consolidation des télécoms est souhaitable »

Les principales mesures prévues par la loi « avenir professionnel »

En début de semaine, le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale. Deuxième volet de la réforme du marché du travail, ce texte, décrié par les partenaires sociaux, porte essentiellement sur la formation professionnelle, l’apprentissage et l’assurance-chômage. Voici le détail de ses principales mesures.

Source : Les principales mesures prévues par la loi « avenir professionnel »

Comment est contrôlée la rémunération des grands patrons ?

Comme l’a encore montré la récente polémique autour de l’indemnité de départ de l’ancien P-DG de Carrefour Georges Plassat, les salaires et bonus des dirigeants des grandes entreprises ne cessent d’augmenter, et ce malgré la tentative d’autorégulation mise en place par le code AFEP-Medef.

Source : Comment est contrôlée la rémunération des grands patrons ?

Quels sont les effets des algorithmes sur la concurrence ?

Voilà une question qui préoccupe l’Autorité française de la concurrence et son homologue allemande, qui viennent de lancer une étude sur cette thématique. A suivre…

Les algorithmes sont sources de nombreuses opportunités pour l’économie, par exemple en favorisant les services innovants, réduisant les coûts de recherche et facilitant l’optimisation des stocks. Pour autant, ils peuvent également être porteurs d’effets potentiellement anticoncurrentiels.  En effet, dans un contexte d’interactions stratégiques, ils pourraient faciliter la collusion et servir de support à la réalisation d’ententes. Par ailleurs, il pourrait y avoir des interdépendances entre les algorithmes et le pouvoir de marché des entreprises les utilisant. Cela peut aboutir à la création de barrières additionnelles à l’entrée des marchés.

Source : Les effets des algorithmes sur la concurrence préoccupent en France et en Allemagne

L’Australien Telstra va supprimer 1/4 de ses effectifs

Dans nos contrées ou aux antipodes, les maux sont souvent similaires, et le « remède » vite trouvé… Anticipant une baisse de son chiffre d’affaires sur l’exercice en cours, le géant australien des télécoms Telstra a annoncé qu’il allait supprimer 8000 postes d’ici à 2022, dans le cadre d’un plan global de réduction des coûts. Telstra emploie aujourd’hui 32 000 personnes dans 20 pays, dont la France.

Source : Le géant australien des télécoms Telstra supprime 8000 postes

Piratage des données de 15 000 clients d’Orange Belgique

Si Orange met régulièrement en avant son expertise dans la sécurité des données de ses clients, le risque zéro n’existe malheureusement pas dans ce domaine. La filiale belge de l’opérateur a en effet subi, le mois dernier, une intrusion dans un serveur où étaient stockées les données personnelles de 15 000 clients.

Source : Orange : les données personnelles de 15 000 clients belges dérobées

Altice ne rachètera finalement pas le Portugais Media Capital

Annoncé au début de l’été 2017, le projet de rachat par Altice de Media Capital s’était heurté, il y a quelques semaines, aux réserves émises par l’Autorité de la concurrence portugaise. Ayant renoncé à reformuler son projet pour tenir compte de ces réserves, Altice ne rachètera donc finalement pas le leader de l’audiovisuel portugais.

Source : Au Portugal, Altice ne rachètera finalement pas Media Capital

Genre et santé au travail : les femmes face aux inégalités

Le think tank européen Pour La Solidarité s’est penché sur les effets du genre sur les conditions de travail, s’intéressant notamment à l’impact du manque de prise en compte des spécificités des femmes sur leur santé et leur sécurité au travail.

Source : Genre et santé au travail : les femmes face aux inégalités