« Pédale ou crève » : dans la peau d’un livreur Foodora

Concurrence entre coursiers, sécurité négligée, précarité… Notre journaliste a passé trois semaines à livrer burgers et pizzas aux quatre coins de Paris.

Source : « Pédale ou crève » : dans la peau d’un livreur Foodora

Un reportage instructif sur la vie des coursiers « de plateforme »… qui ne surprend pas vraiment, notamment quand on en croise régulièrement dans nos villes.

Quant à la « coolitude » des jobs qu’on peut se trouver via les nouvelles plateformes de tout poil, qui en effet constituent un incroyable recul vers le « tâcheronnage », on en rirait… si ce n’était pas à pleurer, en particulier pour ceux dont c’est le seul espoir de (sur)vivre parce qu’ils ne trouvent aucun vrai travail.

La révolution digitale à l’épreuve de l’économie

Multi-entrepreneur, « digital champion » représentant de la France auprès de la Commission européenne sur le numérique, Gilles Babinet a écrit de nombreux livres sur l’impact des nouvelles technologies sur l’économie et la société. En exclusivité pour La Tribune, il analyse dans cet article le mystère du « paradoxe de Solow » : on voit la révolution digitale partout, sauf dans les statistiques de productivité. La deuxième partie de son article aborde les liens entre la productivité et l’emploi à l’heure de l’intelligence artificielle.

Sources :
La révolution digitale à l’épreuve de l’économie : l’enjeu de la productivité (1/2)
La révolution digitale à l’épreuve de l’économie : productivité et emploi (2/2)
« Notre défi, c’est la montée en gamme du capital humain »

Une tribune en 2 volets et une interview tout à fait passionnantes, pour approfondir la réflexion sur les enjeux de l’économie numérique.

Le TGV illimité, enjeu de la transformation du travail

En matière de transformation du travail, l’accès à la mobilité joue aussi un rôle déterminant et notamment l’accès aux transports nationaux et transnationaux comme le TGV.

Source : Le TGV illimité, enjeu de la transformation du travail

Une réflexion intéressante, tant sur les facteurs qui transforment le travail et permettent de faciliter ou de rentabiliser des activités, que sur les transformations induites par les modèles de tarification « illimitée » dans différents domaines.

La manipulation secrète des utilisateurs d’Uber dévoilée par des lanceurs d’alerte

Utiliser le code informatique pour violer la loi donc nuire aux usagers en toute impunité jusqu’à ce qu’un lanceur d’alerte ou une autorité porte l’information publique. Il y en a qui ont essayé…

Source : La manipulation secrète des utilisateurs d’Uber dévoilée par des lanceurs d’alerte

Nous adhérons particulièrement à la conclusion de l’article :

Avec l’apparition de nouveaux modèles économiques, la frontière de la légalité a été mise à mal une première fois, amenant les autorités nationales ou locales à « négocier » le respect de la loi avec ces entreprises dites innovantes. Aujourd’hui, c’est l’utilisation du code informatique par ces mêmes entreprises qui est questionnée. Il nous faut davantage légiférer sur les algorithmes, opérer des contrôles et donc attribuer les moyens techniques et humains à la hauteur des prétentions des ennemis de l’éthique pour assurer la protection de chacun.

L’OIT veut être au cœur de l’avenir du marché du travail

robots

Une commission internationale de haut niveau sera créée d’ici à l’été. L’initiative a reçu le soutien de la quasi-totalité des Etats membres.
Qui mieux que l’Organisation internationale du travail (OIT), instance tripartite rassemblant gouvernements, syndicats et patronat, peut se pencher sur l’avenir du marché du travail ?
Source : L’OIT veut être au cœur de l’avenir du marché du travail

 

Nouvelles formes d’emploi – Le Labo de l’économie sociale et solidaire

Les notions d’emploi, de travail ou encore d’activité sont aujourd’hui bouleversées par les transformations économiques en cours. Cela nous oblige à réfléchir au modèle de référence pour le faire évoluer tout en maintenant la protection sociale, socle de la société française. L’érosion de l’emploi devient une tendance de fond avec des conséquences sociales majeures. Dans ce contexte, le Labo de l’ESS a lancé un groupe de travail en 2016 pour recueillir et caractériser des nouvelles réponses à ces problématiques et pour faire des propositions favorables à leur développement.

Source : Nouvelles formes d’emploi – Le Labo de l’économie sociale et solidaire

A lire et à s’approprier pour pouvoir agir.

Orange Bank sera lancée mi-mai

Le directeur général de Groupama, co-actionnaire de la future banque, a annoncé la date de lancement de l’offre grand public. L’assureur la distribuera par la suite dans ses agences au second semestre.

Source : Orange Bank sera lancée mi-mai

Bon, tout le monde attendait la date, qui commençait à être un secret de Polichinelle, maintenant, c’est dit ! Vous pouvez le noter dans vos agendas pour souscrire sans attendre 🙂

Bouygues Télécom, Free, Orange, SFR : se spécialiser à défaut de se consolider ?

Une hirondelle ne fait pas le printemps… mais peut-être peut-elle ouvrir à de nouveaux horizons. Si les performances affichées par Bouygues Télécom, Free et Orange marquent une amélioration par…

Source : Bouygues Télécom, Free, Orange, SFR : se spécialiser à défaut de se consolider ? — Bouillonnements numériques

Pour une fois, une analyse économique qui parle des emplois détruits… et ce n’est pas sa seule pertinence. Bon, pour les annonces de Free, s’il nous refait le coup de la box sous Android, on retournera à la piscine…

Fin 2016, 70% des lignes FTTH en France ont été construites par Orange

Source : Arcep – Observatoire des marchés – Services fixes haut et très haut débit

Si l’infographie est « old school », sa lecture n’en est pas moins tout à fait éloquente : sur l’ensemble du territoire national, c’est bien Orange qui fait la course en tête en ce qui concerne le déploiement des réseaux fibre « FTTH » (Fiber To The Home, c’est à dire « fibre jusqu’au logement de l’abonné »).

Rappelons que sur la Fibre, tous les opérateurs sont sur la même ligne de départ, et décident par eux-mêmes des investissements qu’ils souhaitent consentir pour le déploiement des réseaux. Orange a investi 3,4 milliards d’euros dans le déploiement des réseaux fixes et mobiles français en 2016 (présentation des résultats).