Vers des applications d’intelligence artificielle accessibles à tous ?

« Démocratiser » l’IA, c’est un des objectifs que s’est fixés le Responsable des technologies avancées de l’opérateur américain AT&T. Une initiative parmi d’autres, auxquelles s’intéresse cet article.

Source : Vers des applications d’intelligence artificielle accessibles à tous ?

Pour l’Arcep, les terminaux sont le « maillon faible » d’un Internet ouvert

Le régulateur français des télécoms vient de publier un rapport intitulé Les terminaux, maillon faible de l’ouverture d’Internet. Selon ce dernier, les terminaux (smartphones, tablettes, assistants vocaux, etc.), leurs systèmes d’exploitation et leurs magasins d’applications limitent de facto notre accès à Internet en nous enfermant dans des écosystèmes propriétaires, restrictifs et peu compatibles entre eux. Visant une nouvelle fois les géants de l’IT, en particulier Google, Apple et Microsoft, l’Arcep formule une série de préconisations « pour assurer un internet ouvert et le libre choix des utilisateurs ».

Au-delà de la pertinence de cette analyse, on peut toutefois s’interroger sur la légitimité d’une telle démarche pour l’organe de réglementation français. Nous savons que l’Autorité cherche à étendre son périmètre d’intervention, mais il ne faudrait pas que cela se fasse au détriment de ses missions premières…

Source : Pour l’Arcep, les smartphones sont le « maillon faible » d’un Internet ouvert

Ce qu’il faut retenir du projet de loi sur la protection des données personnelles

En début de semaine, l’Assemblée nationale a adopté, à une très large majorité, le projet de loi relatif à la protection des données personnelles, pendant hexagonal au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), qui entrera en vigueur à l’échelle européenne en mai prochain. Voilà les principales mesures du texte français.

Source : Ce qu’il faut retenir du projet de loi sur la protection des données personnelles

Le Conseil national du numérique sert-il à quelque chose ?

Alors que le CNNum est en pause forcée depuis la démission collective de la quasi-totalité de ses membres en fin d’année dernière, un journaliste du volontiers poil à gratter magazine Usbek & Rica s’interroge sur la pertinence de cette institution, et sur ses moyens d’augmenter son impact sur la prise de décision gouvernementale en matière de numérique.

Source : Le Conseil national du numérique sert-il à quelque chose ?

Numérique : pour une expérience utilisateur non addictive

En réponse aux articles dont nous nous sommes faits l’écho, qui stigmatisent le caractère addictif du smartphone et des réseaux sociaux, en voici un autre qui résume les travaux d’un spécialiste américain du design (dont la tribune est à lire en VO ici). En s’appuyant sur les enseignements de l’expérience utilisateur, il réfléchit aux moyens… d’éloigner les utilisateurs de leurs appareils numériques.

Source : Comment concevoir une expérience utilisateur qui ne soit pas addictive ?

Uber, une aberration du capitalisme ?

Dans notre économie de marché, ce sont généralement les sociétés les plus rentables qui attirent les actionnaires et survivent dans la durée, tandis que celles qui sont incapables de créer des richesses disparaissent rapidement. Dans cette tribune, Frédéric Fréry, enseignant-chercheur à ESCP Europe, se penche sur une stupéfiante exception à cette logique, Uber, qui a enregistré en 2017 une nouvelle perte de 4,5 milliards de dollars.

Source : Uber, le capitalisme dévoyé

SoLocal (ex-Pages Jaunes) va sacrifier près du quart de ses effectifs

SoLocal, l’éditeur des sites et applications PagesJaunes et Mappy, a présenté en début de semaine un plan visant à faire de la société « un champion français du digital ». Dans un premier temps, il se traduira par un programme d’économies drastique, incluant une réduction massive de ses effectifs, avec 1000 postes sur 4500 supprimés en deux ans.

Evidemment, « c’est la survie de l’entreprise qui est en jeu », affirme la direction de SoLocal… avant d’annoncer le lendemain un bénéfice net en hausse de 336 millions d’euros pour 2017, en hausse de plus de 500%…

Source : SoLocal (ex-PagesJaunes) va supprimer 1 000 postes sur 4 500 en deux ans

Contenus « toxiques » : Unilever menace les géants du Net

Jugeant, comme beaucoup d’observateurs, que nombre de contenus qui circulent sur les plateformes numériques « ne fournissent pas une contribution positive à la société », la multinationale menace Facebook et Google de les priver de ses investissements publicitaires. De quoi faire réfléchir les géants du Net, Unilever confiant désormais un tiers de son colossal budget publicitaire (7,7 milliards d’euros en 2017) aux éditeurs de supports numériques.

Source : Facebook, Google ? … Unilever menace de retirer ses pubs des plateformes numériques « toxiques pour la société »

Quand les GAFA fixent les règles du jeu

Dans son intéressant article prospectif « From Territorial to Functional Sovereignty: The Case of Amazon« , le juriste américain Frank Pasquale montre que les GAFA ne se limitent plus à un simple rôle d’acteurs du marché, endossant de plus en plus souvent celui de régulateurs, qui fixent leurs propres conditions aux acteurs qui dépendent d’eux. En cela, ils prennent la place des Etats, dont ils outrepassent la souveraineté territoriale au profit d’une souveraineté fonctionnelle.

Source : Souveraineté fonctionnelle : la puissance des GAFAM met-elle en péril les démocraties ?

Pour les prud’hommes, un chauffeur Uber n’est pas un salarié

Les prud’hommes de Paris ont débouté un ex-chauffeur Uber, qui souhaitait que le contrat commercial qui l’avait lié avec l’application de transports soit requalifié en contrat de travail, lui permettant ainsi de réclamer des indemnités pour congés payés et licenciement, et le remboursement de ses frais professionnels.

Pour la société de VTC, cette décision constitue une belle victoire après plusieurs revers judiciaires en Europe, dont un subi en novembre dernier au Royaume-Uni, où la justice avait rendu un verdict inverse dans une affaire similaire.

Source : Un chauffeur Uber n’est pas un salarié pour les prud’hommes

Cybersécurité : le gouvernement veut enrôler les opérateurs

L’article 19 du projet de la nouvelle Loi de programmation militaire, présentée hier en Conseil des ministres, permet à l’Agence nationale des systèmes d’informations (Anssi) de s’appuyer sur les opérateurs télécoms pour la prévention des attaques informatiques. En fonction des cybermenaces qu’elle détectera, l’Anssi pourra en effet, sous le contrôle de l’Arcep, solliciter les opérateurs afin qu’ils scannent leurs réseaux pour lui fournir plus de détails.

Une disposition qui ne devrait pas manquer de se heurter à l’hostilité des associations de défense de la vie privée.

Source : Cybersécurité : le gouvernement veut mettre les télécoms à contribution pour détecter les attaques

Conflit TF1-Orange : « préoccupé », le CSA propose sa médiation

Le bras de fer entre TF1 et Orange commence à prendre une tournure politique. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel vient en effet de s’inviter dans un conflit auquel il entend mettre un terme.

Source : TF1 contre Orange : le CSA s’invite dans la danse

Violences faites aux femmes en ligne : il y a urgence !

Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) a remis hier à Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État au numérique, un rapport accablant sur l’état des violences faites aux femmes en ligne. Le HCE affirme ainsi que 73% des femmes en sont victimes, notamment sous la forme d’un harcèlement sexiste et sexuel via la publication d’images ou de propos insultants, dénigrants ou menaçants, mais aussi d’un cyber-contrôle par leur conjoint. « Pour en finir avec l’impunité des violences faites aux femmes en ligne », le HCE formule de nombreuses recommandations.

Il faut que la société prenne conscience que ces violences s’inscrivent dans un continuum avec les violences faites aux femmes. La stratégie de l’agresseur en ligne est la même que hors ligne, son désir d’emprise identique, et le traumatisme pour les victimes aussi grave.

Source : Internet, un lieu hostile pour les femmes ?

Orange : des premiers tests de la 5G, avant un déploiement en 2020

Hier, Orange a multiplié les annonces concernant ses préparatifs pour l’arrivée de la 5G. Dans la perspective d’un déploiement en 2020, l’opérateur historique va mener des premiers tests en France, à Lille et Douai, et en Roumanie. L’occasion pour Orange de rappeler que la technologie 5G servira aussi bien le grand public que les industriels.

Source : Orange va mener des premiers tests de la 5G avant un déploiement en 2020

Inégalités salariales hommes-femmes : chez Uber aussi

Une étude, réalisée aux Etats-Unis par des universitaires en collaboration avec l’équipe économique d’Uber, montre que les hommes qui conduisent des véhicules sous la bannière de l’entreprise de VTC  gagnent environ 7 % de plus par heure, soit 130 dollars en moyenne par semaine, que leurs collègues femmes.

Mais cette disparité ne serait pas liée à une discrimination de la part de l’entreprise, de son application ou des passagers. Elle résulterait plutôt de différences de comportements des chauffeurs – qui ont tendance à aller plus vite (et donc à faire plus de courses) et acceptent des trajets plus longs – mais aussi des contraintes auxquelles sont soumises, comme nombre de leurs congénères, les femmes qui conduisent pour Uber :

Les hommes travaillent plus d’heures et prennent plus de courses que les femmes, en moyenne. Pourquoi ? Notamment, parce que les femmes ont plus de contraintes — par exemple, emmener les enfants à l’école le matin, devoir amener Johnny à son match de football… (…) Ces contraintes font que les femmes ont moins d’expérience et bénéficient moins d’apprentissage par la pratique.

Source : Les conductrices Uber gagnent 1,24 dollar par heure de moins que les conducteurs : pourquoi ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...