Vers un « serment d’Hippocrate » pour les professionnels de l’IA ?

Les professionnels de la collecte des données numériques et de l’intelligence artificielle seront-ils bientôt invités, à l’instar des médecins, à prêter serment à la fin de leurs études ? Deux collectifs proposent chacun un code éthique allant dans ce sens.

Dans la même veine, signalons également la proposition, en milieu de semaine dernière, d’une charte « Ethique & numérique RH », à l’initiative de la CFE CGC et de Lab RH.

Source : Un « serment d’Hippocrate » pour les professionnels de l’intelligence artificielle

1 commentaire sur “Vers un « serment d’Hippocrate » pour les professionnels de l’IA ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.