SFR : les syndicats craignent une casse sociale encore plus sévère qu’attendu

Aux 5000 suppressions d’emplois attendues dans le cadre de l’accord « New Deal » (drôle de nom pour une charrette…) signé cet été chez SFR, pourraient s’ajouter 2000 transferts vers des filiales de la maison mère Altice. Sans oublier le millier de salariés de la branche distribution, non concernée par les accords de préservation des emplois, qui devraient avoir quitté le groupe avant la fin de l’année… et les 1200 à 1300 salariés qui ont déjà quitté l’entreprise, plus ou moins volontairement, selon les syndicats.

licenciements

Source : Licenciements SFR : les syndicats craignent une casse sociale plus sévère

2 commentaires sur “SFR : les syndicats craignent une casse sociale encore plus sévère qu’attendu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.