Hello Jobs : Orange entend séduire ses futurs employés

Alors que la concurrence fait rage sur le marché de l’emploi du numérique, l’opérateur historique a lancé aujourd’hui une opération séduction, matérialisée par un vaste forum de recrutement organisé simultanément dans onze villes françaises. L’occasion pour Orange de faire découvrir ses métiers en exhibant ses plus belles innovations.

Si Sébastien Crozier, Président de la CFE-CGC Orange, salue cette initiative, il pointe du doigt une absence de schéma directeur en matière d’emploi dans le Groupe, ainsi qu’un certain Paris-centrisme.

Ces métiers ne sont pas le gros des emplois proposés. (…) C’est très bien de proposer des emplois. C’est positif. Mais au bout de quelques années, on va offrir quoi à ces nouvelles recrues comme évolution de carrière ? Elles quitteront l’entreprise à défaut de perspectives. Les métiers qui recrutent sont essentiellement des services adhérents : boutique, intervention clients, service réseau pour déployer la fibre… Pour aller plus loin, il faut rejoindre Paris. Les régions ont aussi droit à des emplois plus qualifiés.

Source : Orange offre 2500 postes en CDI

Couverture 4G : vers une alliance entre Orange et Free Mobile ?

Pour satisfaire aux nouvelles obligations de couverture 4G imposées aux opérateurs par le gouvernement et l’Arcep, Free devrait consentir des investissements très importants. Sans doute trop importants, au moment où l’opérateur est confronté à des difficultés. Aussi, dans la lignée de son accord d’itinérance 2G/3G avec Orange, Free envisagerait de mutualiser le déploiement de son réseau 4G avec l’opérateur historique. Une nécessité pour l’un, une manne pour l’autre. De quoi démarrer des négociations après l’été ? A suivre.

Source : Orange et Free songent à s’allier

Canal+ va proposer des box TV d’Apple à ses abonnés

Canal+ et Apple viennent de dévoiler un partenariat qui va permettre aux clients de la chaîne à péage de choisir de remplacer leur décodeur par une Apple TV 4K, pour le même prix de location. Canal+ entend ainsi toucher un nouveau public, plus jeune, qui ne consomme les contenus audiovisuels que via Internet, et proposer un second pôle de consommation de contenus dans les foyers où le décodeur est accroché au téléviseur familial.

Aujourd’hui, c’est le décodeur Canal+ qui est « ringardisé », en attendant, demain, les box des opérateurs ?

Source : Canal+ et Apple s’allient pour remplacer le traditionnel décodeur

En pleine tourmente, BT taille à la hache dans ses effectifs

L’opérateur historique des télécoms britanniques a annoncé qu’il allait de séparer de 13 000 collaborateurs, soit environ 10% de ses effectifs. En grande difficulté, il affirme que cette énorme restructuration constitue un impératif pour réaliser des économies et lui permettre de financer son investissement dans les réseaux à très haut débit. L’opérateur entend se recentrer sur son cœur de métier, renonçant ainsi à sa coûteuse stratégie d’investissements dans les droits sportifs… Un retour en arrière qui n’est pas sans rappeler celui de SFR, qui s’était inspiré de la stratégie de BT pour justifier ses investissements dans les contenus.

Source : En pleine tourmente, BT taille à la hache dans ses effectifs

Danone va associer ses 100 000 salariés à sa gouvernance

D’ici un an, chacun des 100 000 salariés de Danone va recevoir une action de l’entreprise, et sera consulté pour participer aux choix stratégiques du groupe à l’horizon 2030, selon le principe « Une personne, une voix, une action », comme l’explique le P-DG Emmanuel Faber :

Dans les douze mois qui viennent, les salariés exprimeront leur point de vue. L’innovation est d’accepter de construire l’agenda 2020-2030, de poser les curseurs, à partir de la voix de chacun. Nous organisons nos propres états généraux de l’alimentation, dont les conclusions seront présentées lors de l’assemblée générale 2019. Avant l’AG, chaque salarié recevra une action de Danone, qui lui donnera droit à toucher un dividende que nous multiplierons.

Source : Emmanuel Faber, PDG de Danone : « Nous mettons fin au mode de décision pyramidal »

Aux Etats-Unis, T-Mobile rachète (enfin) Sprint

Après quatre années de négociations intermittentes et deux tentatives de mariage avortées, T-Mobile US s’est mis d’accord avec son concurrent Sprint pour racheter ce dernier pour un montant de 26 milliards de dollars. Cette consolidation du marché américain de la téléphonie mobile, aujourd’hui contrôlé par quatre grands opérateurs qui concentrent plus de 90% des abonnés, reste soumise à l’approbation, loin d’être acquise, des autorités de la concurrence.

Source : Aux Etats-Unis, Sprint et T-Mobile se disent « oui »

Xavier Niel rachète l’opérateur sénégalais Tigo

Saga Africa Holdings Limited : c’est le nom du consortium, co-piloté par Xavier Niel, qui vient de racheter le deuxième opérateur télécoms sénégalais, qui contrôle environ 25% du marché, contre un peu plus de 50% pour Orange. Pour développer ses parts de marché, Tigo devrait appliquer les recettes du fondateur de Free qui ont déjà fait leurs preuves ailleurs : hausse des débits et baisse des prix.

Source : Xavier Niel investit dans l’opérateur télécoms sénégalais Tigo

Et si Amazon était le plus puissant – et le plus dangereux – des GAFA ?

Dans une récente lettre à ses actionnaires, Jeff Bezos, le fondateur et P-DG d’Amazon, a dévoilé des chiffres inédits sur l’utilisation de ses services. Ainsi, en plus du e-commerce, le géant de Seattle domine notamment les marchés du cloud et de la maison intelligente (avec son enceinte connectée Alexa), et son appétit de conquête ne semble connaître aucune limite.

Source : Et si Amazon était le plus puissant – et le plus dangereux – des GAFA ?

Retour à trois opérateurs ? Des rumeurs qui troublent le marché

La semaine dernière, l’agence Bloomberg a fait état d’un possible intérêt de Bouygues pour SFR, relançant, une fois encore, la machine à rumeurs concernant une consolidation du marché français. Si les intéressés ont démenti, cette perspective n’a pas manqué d’agiter l’écosystème français des télécoms.

Source : La consolidation des télécoms, une perspective qui trouble le marché

Vers un « service public de la donnée » ?

Il y a quelques jours, Syntec Numérique organisait une conférence sur le thème « Quelle politique de la donnée pour quelles politiques publiques ? ».

Quelle valorisation possible pour les données publiques ? Qui sont les acteurs de cette transformation ? Avec quelles conséquences pour la gouvernance publique, au niveau national et local ? Faut-il ouvrir toutes les données publiques pour en faire des biens publics ?

Autant de questions auxquelles ont tenté de répondre les différents invités, dont vous pouvez retrouver les interventions en vidéo sur le site dédié à l’évènement.

Cet article résume leurs prises de position.

Source : La donnée mange le monde et la France passe à table

Etats-Unis : T-Mobile et Sprint reparlent encore fusion

Voilà un serpent de mer qui refait périodiquement surface depuis 4 ans : cinq mois après l’échec des dernières négociations, les états-majors des deux opérateurs mobiles américains auraient repris leurs discussions concernant une possible fusion de leurs activités.

Source : Télécoms : aux États-Unis, Sprint et T-Mobile songent (encore) à se marier

Google multiplie les investissements dans les infrastructures du Net

A l’instar des autres GAFA, Google ne se contente pas de dominer le Net, mais cherche également à en contrôler l’infrastructure de base, en investissant dans la construction de câbles sous-marins à très haut débit. La firme de Mountain View vient ainsi d’annoncer le déploiement du JGA (pour Japan-Guam-Australia), câble de 9500km reliant l’Asie du Sud-Est et l’Australie. C’est le 12ème projet dans lequel investit Google.

Source : Google continue d’investir dans l’infrastructure de base d’Internet

IA : la France affiche ses grandes ambitions… et ses moyens limités

Coup de fouet à la recherche, ouverture des données, cadre réglementaire incitatif… Dans la foulée du rapport Villani, le président de la République a dévoilé, en fin de semaine dernière, la stratégie française en matière d’intelligence artificielle, que l’Etat soutiendra en investissant 1,5 milliard d’euros d’ici à 2022. La France espère ainsi « positionner la France parmi les grandes nations » sur cette nouvelle révolution technologique. Toutefois, au regard des investissements colossaux consentis par les Etats-Unis ou la Chine, on peut se demander si ces efforts seront suffisants.

Source : Intelligence artificielle : Macron lève le voile sur la stratégie française

Les piliers du plan d’Alain Weill pour relancer SFR

Alain Weill, P-DG d’Altice France, vient de présenter son plan pour faire rebondir l’opérateur télécom, après la tourmente endurée en 2017. Il compte pour cela sur une direction expérimentée, un service client réorganisé, une politique commerciale simplifiée et une offre de contenus remodelée.

Source : Les quatre piliers du plan d’Alain Weill pour relancer SFR

Altice va se séparer de son activité télécoms de gros

Engagées en décembre avec la cession de ses filiales suisses, les opérations de vente d’actifs non stratégiques se poursuivent chez Altice. Le groupe de Patrick Drahi est en effet entré en négociation avec le groupe Tofane Global, spécialiste des services inter-opérateurs internationaux, pour lui céder ses activités de télécoms de gros opérées en Europe (France et Portugal) et dans les Caraïbes (République Dominicaine).

Source : Altice négocie la vente d’activités télécoms de gros avec Tofane