La publicité menace la santé d’Internet

Dans son premier rapport sur la santé de l’Internet, Mozilla, éditeur du moteur de recherche Firefox, exprime ses inquiétudes quant à l’avenir d’Internet, dénonçant les dérives d’une économie basée sur la publicité et l’exploitation des données personnelles, ainsi que la domination de géants qui échappent à toute régulation.

Source : L’économie de la publicité est cassée et rend Internet malade

Très haut débit : fibrer ou ne pas fibrer…

Difficile de ne pas voir un renoncement dans les récents propos de la secrétaire d’Etat à l’économie, Delphine Geny-Stephann :

Choisir la fibre sur 100% du territoire et donc dans les zones les plus reculées me semble prématuré.

Du Plan très haut débit mis en place par le gouvernement Hollande en 2013, qui ambitionnait de proposer la fibre optique à tous les foyers français avant 2022, le gouvernement Macron a glissé, pour les zones les moins accessibles, vers un « mix technologique » transitoire s’appuyant sur des technologies alternatives (4G fixe, VDSL, satellite). Ensuite, a été mis en avant l’objectif de fournir à tous les foyers un « bon haut débit » avant la généralisation du très haut débit. Mais la sortie de la secrétaire d’Etat à l’économie laisse penser que, dans les zones les plus difficiles à couvrir, le recours aux technologies alternatives à la fibre n’aura absolument rien de provisoire…

Source : Fibre optique : les mauvais signaux du gouvernement

De plus en plus sollicitée, la CNIL revendique plus de moyens

Fêtant cette année ses 40 ans, la Commission nationale de l’informatique et des libertés vient de publier son bilan d’activité 2017. Confrontée à une forte inflation du nombre de plaintes reçues durant les dernières années (+8,5% en 2017 par rapport à 2016, +44% depuis 2014) et fortement sollicitée dans le cadre de la mise en place du Règlement Général sur la Protection des Données, l’institution, par la voix de sa Présidente Isabelle Falque-Pierrotin, se plaint de moyens insuffisants.

Source : Face à des missions étendues, la CNIL revendique plus de moyens

Les réseaux sociaux collectent et utilisent vos données ? C’est dans leur nature !

Dans cette tribune, Hubert Guillaud, le rédacteur en chef d’InternetActu, remet quelques points sur les I. Il rappelle notamment à ceux qui l’auraient oublié qu’il est dans la nature même du modèle économique des plateformes financées par la publicité de collecter les données de leurs utilisateurs pour en tirer de la valeur en améliorant leurs capacités de ciblage. Ainsi, les scandales, récemment dévoilés au grand jour, qui touchent Facebook ou YouTube, ne sont que les expressions naturelles d’un « modèle d’affaires dangereux et socialement corrosif », développé au prix d’une surveillance constante des utilisateurs.

Source : La mauvaise utilisation des données est une caractéristique pas un bug !

YouTube visé par une plainte pour ciblage publicitaire des enfants

23 organisations américaines de défense des droits numériques et de protection de l’enfance viennent de déposer une plainte auprès de la Federal Trade Commission, le régulateur du commerce aux Etats-Unis. Elles y accusent YouTube – et sa maison-mère Google – de collecter, à des fins publicitaires, des données personnelles concernant les jeunes utilisateurs de la plateforme vidéo, enfreignant ainsi le Children’s Online Privacy Protection Act, une loi fédérale qui encadre les sites à destination des moins de 13 ans.

Google amasse ses informations sans en informer au préalable les parents et Google les utilise pour cibler des publicités vers les enfants partout sur internet.

Source : Publicités : YouTube accusé d’avoir illégalement ciblé des enfants

Google multiplie les investissements dans les infrastructures du Net

A l’instar des autres GAFA, Google ne se contente pas de dominer le Net, mais cherche également à en contrôler l’infrastructure de base, en investissant dans la construction de câbles sous-marins à très haut débit. La firme de Mountain View vient ainsi d’annoncer le déploiement du JGA (pour Japan-Guam-Australia), câble de 9500km reliant l’Asie du Sud-Est et l’Australie. C’est le 12ème projet dans lequel investit Google.

Source : Google continue d’investir dans l’infrastructure de base d’Internet

Collecte et conservation des données : Facebook (encore) sur la sellette

Ce mois de mars est décidément bien difficile pour la firme de Mark Zuckerberg ! Dans la foulée du scandale Cambridge Analytica, de plus en plus d’internautes s’intéressent aux informations que Facebook est susceptible de collecter et de conserver à leur sujet. Et le résultat est édifiant ! Au-delà de tous les contenus postés volontairement et des échanges avec leurs amis, ils y retrouvent les résultats de tous leurs clics en relation avec le réseau social, mais aussi, pour peu qu’ils aient accepté la synchronisation de leurs contacts, toutes les adresses e-mail, voire les numéros de téléphone de leurs correspondants, aspirés depuis leurs carnets d’adresses mail et mobiles…

Mais la cerise sur le gâteau est réservée aux possesseurs d’un téléphone sous Android, pour lesquels Facebook a accès… à tout l’historique de leurs appels et SMS !

Source : Historique d’appels, contacts, SMS… Ce que Facebook a pu enregistrer

Le scandale Cambridge Analytica aurait-il pu se produire en France ?

La loi française encadre de manière stricte la collecte et l’utilisation des données personnelles des internautes, d’autant plus dans le cadre d’opérations de communication politique. Dans ces conditions, la tâche d’une société comme Cambridge Analytica aurait été considérablement compliquée.

Ceci dit, il semble qu’il soit toujours possible de composer avec les lois, comme nous le rappelle l’affaire de l’application Knockin utilisée lors la campagne de Nicolas Sarkozy pour la primaire de la droite en 2016…

Source : Le scandale Cambridge Analytica aurait-il pu se produire en France ?

Le père du Web s’alarme de la puissance des grandes plateformes

Il y a 29 ans, Tim Berners-Lee, ingénieur logiciel au CERN présentait à son supérieur hiérarchique le schéma d’une mise en réseau de plusieurs ordinateurs… qui allait donner naissance au World Wide Web.

Commémorant cet acte fondateur, le père du Web vient de publier une lettre ouverte dans laquelle il met notamment en garde le public sur l’influence de plus en plus grande des géants du Net, appelant à une régulation renforcée de ces plateformes.

Source : Tim Berners-Lee met en garde contre le poids des géants du numérique

Marre de Google et Facebook ? Des alternatives françaises existent

Google et Facebook collectent massivement les données personnelles de leurs utilisateurs à des fins publicitaires, mais jouissent pourtant de situations de quasi-monopole. Pendant ce temps, quelques « irréductibles Gaulois » promettent un web plus éthique et des services plus protecteurs en matière de vie privée. Partons à la rencontre de Qwant, « le moteur de recherche qui respecte votre vie privée » (dont vous avez eu l’occasion d’entendre déjà parler dans ces colonnes), Lilo, celui qui « finance des projets sociaux et environnementaux », ou encore Whaller, qui permet de créer des « réseaux sociaux privatifs (…) sans pub, sans exploitation de données ».

Source : Marre de Google et Facebook ? Des alternatives françaises existent

Télécoms : le nombre de plaintes des clients reste très élevé

Pas de quoi pavoiser pour les opérateurs après la publication de l’édition 2017 de l’Observatoire des plaintes et insatisfactions de l’Association française des utilisateurs de télécommunications (Afutt) ! Certes, l’augmentation catastrophique du nombre de plaintes enregistrées durant les deux exercices précédents (+18% en 2015, +50% en 2016 !) a été jugulée, mais la hausse se poursuit (+3,2%).

Pour la 3ème année consécutive, SFR conserve le bonnet d’âne, concentrant plus de 55% des plaintes. Tandis que la situation de Bouygues se détériore (près de 15% des plaintes contre 11% en 2016), celle de Free s’améliore (un peu plus de 9% des plaintes contre 11,5 en 2016), la part d’Orange restant stable (avec un peu moins de 14% des plaintes).

Source : Télécoms : le nombre de plaintes de clients reste élevé

Géants du Web : qui possède quoi ?

Un article qui fait un tour d’horizon des nombreuses filiales d’Alphabet, Amazon, Apple, Facebook, Microsoft, ou encore Twitter, dont les activités sont parfois très différentes de celles qui ont fait la renommée de leurs maisons-mères. Et ce qui ne gâche rien, il sera remis à jour à chaque acquisition importante.

Source : Apple, Facebook, Google, Microsoft, Twitter, Amazon : qui possède quoi ?

Que faire de nos données personnelles ?

Alors que l’idée d’une monétisation des données personnelles a récemment suscité un important débat, voici une discussion entre experts de la question : Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la CNIL, Lionel Maurel, juriste et membre du Conseil d’orientation stratégique de la Quadrature du Net, et Isabelle Landreau, avocate et membre du conseil scientifique du think tank GenerationLibre.

Conflit Orange-TF1 : les derniers développements

Comme aux Galeries Lafayette, il se passe toujours quelque chose dans le bras de fer qui oppose le groupe de médias et l’opérateur historique… Après une grosse semaine de pause, voici un petit récapitulatif des derniers événements.

Il y a 10 jours, on apprend qu’Orange a décidé d’annuler ses campagnes publicitaires prévues chez TF1. Dans la foulée, Gilles Pélisson, le P-DG de TF1 tente de calmer le jeu et clame sa volonté de trouver « un accord dans des délais proches ».

Dans le même temps, la CFE-CGC Orange sollicite les trois ministres concernés par cette affaire (Ministère de l’Economie et des Finances, Ministère de la Culture, Secrétariat d’Etat au Numérique), pour les inviter à prendre les mesures nécessaires pour faire cesser ces « troubles manifestes ».

En milieu de semaine dernière, la présentation des résultats des opérateurs français offre de nouvelles tribunes d’expression : Stéphane Richard se dit « optimiste » quant à la possibilité d’un accord, mais reste ferme sur la position d’Orange : « les chaînes gratuites sont gratuites. Nous avons obligation de les transporter sans faire payer pour leur transport, nous n’allons pas payer pour le faire. » De son côté, Martin Bouygues, dont la posture, pour le moins schizophrène, a sans doute été rendue plus facile suite à l’accord signé entre Bouygues Télécom et le Groupe TF1 fin janvier, prend officiellement position, évidemment en faveur de TF1 : « Si vous souhaitez acheter une voiture de luxe au prix d’une Lada, forcément cela peut poser problème ».

Quand un feuilleton est bon, on ne s’en lasse pas. Mais là, la série commence à traîner en longueur…

Les prochains défis réseaux d’Orange

Alors que cette année s’annonce cruciale pour les déploiements de réseaux en France, entre les premiers tests sur la 5G, la poursuite de la couverture du territoire en 4G, une technologie également envisagée comme alternative à la fibre, voici une interview de Laurent Benatar, directeur technique d’Orange.

Source : 4G, 5G : les prochains défis réseaux d’Orange