Hello Jobs : Orange entend séduire ses futurs employés

Alors que la concurrence fait rage sur le marché de l’emploi du numérique, l’opérateur historique a lancé aujourd’hui une opération séduction, matérialisée par un vaste forum de recrutement organisé simultanément dans onze villes françaises. L’occasion pour Orange de faire découvrir ses métiers en exhibant ses plus belles innovations.

Si Sébastien Crozier, Président de la CFE-CGC Orange, salue cette initiative, il pointe du doigt une absence de schéma directeur en matière d’emploi dans le Groupe, ainsi qu’un certain Paris-centrisme.

Ces métiers ne sont pas le gros des emplois proposés. (…) C’est très bien de proposer des emplois. C’est positif. Mais au bout de quelques années, on va offrir quoi à ces nouvelles recrues comme évolution de carrière ? Elles quitteront l’entreprise à défaut de perspectives. Les métiers qui recrutent sont essentiellement des services adhérents : boutique, intervention clients, service réseau pour déployer la fibre… Pour aller plus loin, il faut rejoindre Paris. Les régions ont aussi droit à des emplois plus qualifiés.

Source : Orange offre 2500 postes en CDI

Assignation en justice, chute en Bourse : un mauvais début de semaine pour Free

Les syndicats de Mobipel, centre d’appels appartenant à Iliad, la société mère de Free, ont saisi la justice pour faire suspendre le projet de cession de leur entreprise, engagé, selon eux, « pour des considérations illicites ». De fait, la précarité de l’emploi dans ce centre d’appels avait été pointée du doigt par l’émission Cash investigation en septembre dernier.

Les salariés sont aujourd’hui sanctionnés pour leurs prises de position et l’impact médiatique suscité par les décisions illicites de l’entreprise, impact médiatique avec lequel Free ne veut/peut plus composer.

Par ailleurs, en ce milieu de journée, l’action d’Iliad, la maison-mère de Free, décroche de plus de 17% à la Bourse de Paris, pénalisée par l’annonce d’une baisse de sa base d’abonnés sur le fixe au premier trimestre.

Sources :
Cession d’un centre d’appels de Free : les syndicats saisissent la justice
Iliad décroche de plus de 14%, plombé par ses pertes d’abonnés sur le fixe

En pleine tourmente, BT taille à la hache dans ses effectifs

L’opérateur historique des télécoms britanniques a annoncé qu’il allait de séparer de 13 000 collaborateurs, soit environ 10% de ses effectifs. En grande difficulté, il affirme que cette énorme restructuration constitue un impératif pour réaliser des économies et lui permettre de financer son investissement dans les réseaux à très haut débit. L’opérateur entend se recentrer sur son cœur de métier, renonçant ainsi à sa coûteuse stratégie d’investissements dans les droits sportifs… Un retour en arrière qui n’est pas sans rappeler celui de SFR, qui s’était inspiré de la stratégie de BT pour justifier ses investissements dans les contenus.

Source : En pleine tourmente, BT taille à la hache dans ses effectifs

Projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » : présenté, brocardé

En fin de semaine dernière, la ministre du travail, Muriel Pénicaud, a présenté au conseil des ministres son projet de loi visant à transforme en profondeur l’assurance-chômage, la formation professionnelle et l’apprentissage. Non content de mécontenter les partenaires sociaux et de soulever nombre de questions de la part des acteurs de terrain, ce projet s’est attiré les foudres du Conseil d’Etat, qui pointe des difficultés, en particulier sur le volet consacré à l’assurance-chômage, et invite le gouvernement à revoir sa copie.

Sources :
Ce que contient la loi Formation, apprentissage, assurance chômage présentée ce 27 avril
Formation, apprentissage : le projet de loi Pénicaud 2 soulève encore beaucoup de questions
Réforme de l’assurance chômage : le gouvernement doit retoucher sa copie

Comment maintenir dans l’emploi les personnes malades ou en situation de handicap ?

Organisées la semaine dernière, les Assises du maintien dans l’emploi ont permis d’évoquer des pistes pour éviter la désinsertion professionnelle des salariés porteurs d’une affection ou d’un handicap.

Sources :
Comment maintenir dans l’emploi les personnes malades ou handicapées ?
Malade et menacé de licenciement, « c’est la double peine »

Le procès (« pour de rire ») du salariat

Dans le cadre de la « Freelance Fair », le magazine Usbek & Rika a organisé la semaine dernière une session de son Tribunal pour les Générations Futures, pour faire le procès du salariat 😉 Voici un résumé des principaux arguments des procureurs et des avocats de la défense.

Source : 6 raisons pour abolir (ou pas) le salariat

Parité au travail : des mesures attendues, mais aussi des mentalités à changer

Les résultats d’une étude réalisée par Viavoice pour France 2 et RTL mettent en avant de fortes attentes, au sein de l’opinion publique, pour réduire, ou mieux supprimer, les inégalités entre les femmes et les hommes dans le cadre professionnel. Mais au-delà des mesures à mettre en place dans les entreprises, ils révèlent aussi des efforts importants à faire sur le plan des représentations et des mentalités. De fait si les inégalités dont sont victimes les femmes dans le monde du travail ne sont plus mises en doute (75 % des interviewés en sont conscients, mais 60 % seulement chez les hommes), les a priori sur des métiers « plus adaptés aux hommes ou aux femmes » sont toujours vivaces (pour 60% des Français), de même que les préférences de genre en matière de management ou de collègues de travail.

Source : Hommes et femmes au travail, vers l’égalité ?

Handicap : la France va simplifier sa politique d’aide à l’emploi

En France, le taux de chômage des personnes en situation de handicap atteint 19 %, soit près du double du taux global ! Parmi les facteurs expliquant cette situation, les contraintes administratives imposées aux entreprises comme aux demandeurs d’emploi constituent des obstacles majeurs. Pour tenter de les lever, le gouvernement a lancé, il y a quelques semaines, une concertation avec les syndicats de salariés et d’employeurs, ainsi qu’avec le Conseil national consultatif des personnes handicapées.

Sources :
Handicap : la France va simplifier  sa politique d’aide à l’emploi
Emploi et handicap : pour des entreprises plus inclusives

Chez Orange et à La Poste, les salariés de droit privé sont désormais majoritaires

Alors que le statut des cheminots est remis en question, cet article nous rappelle notamment que depuis l’an dernier, Orange compte plus de salariés de droit privé que de fonctionnaires, et analyse brièvement les difficultés liées à la cohabitation des deux régimes dans l’entreprise.

Source : A La Poste et chez Orange, les salariés de droit privé sont désormais majoritaires

Redressement fiscal : Amazon a conclu un accord (secret) avec le fisc français

Source : Redressement fiscal : Amazon a conclu un accord (secret) avec le fisc français

Si sur le fond il est rassurant de savoir qu’Amazon paie enfin des impôts en France, la plus grosse opacité règne in fine, qui empêche les autres entreprises, les salariés et les citoyens d’évaluer si cette imposition est ou non équitable.

Amazon ne cesse de rappeler les emplois qu’il a créé en France. Il oublie chaque fois de mentionner toutes les aides publiques, fussent-elles non financières, dont il a bénéficié pour installer ses entrepôts, et créer des emplois de… ooops, restons poli on nous écoute, … de la plus piètre qualité qui soit.
Et personne n’a chiffré combien d’emplois ont été détruits en parallèle, peut-être plus qualitatifs, chez d’autres commerçants.

Au final, il est donc très difficile d’évaluer les coûts / bénéfices pour notre société de l’emprise de plus en plus massive des géants américains sur nos économies, qui ont globalement enregistré des résultats exceptionnels en 2017.

Centre d’appel de Free : un rapport déplore des « licenciements disciplinaires massifs »

Les effectifs de Mobipel ont été réduits de 60 % en un peu plus de trois ans. Plus d’un quart des départs étaient des licenciements pour faute grave.

Source : Centre d’appel de Free : un rapport déplore des « licenciements disciplinaires massifs »

Rupture conventionnelle : des salariés pas tous égaux devant la négociation

Dix ans après la création de la rupture conventionnelle, ce dispositif enregistre, année après année, toujours un peu plus de demandes et d’homologations (plus de 420 000 en 2017, en augmentation de près de 8% par rapport à 2016). Pour la première fois, le ministère du Travail, via la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), s’est intéressé aux indemnités reçues par les salariés concernés. Selon son étude, les cadres, mieux informés sur le droit du travail et moins tributaires du lien de subordination entre employeur et salarié, seraient davantage en mesure de faire valoir leurs droits lors des négociations.

Source : La rupture conventionnelle, jackpot pour les cadres

Les recours aux prud’hommes en chute libre depuis 2009

Nous l’avions déjà évoqué il y a quelques mois à travers un article s’appuyant sur les statistiques de différents conseils des prud’hommes. Un récent rapport du Ministère de la Justice vient confirmer la forte tendance à la baisse du nombre de recours à cette juridiction paritaire : entre 2009, dernier point haut atteint, et 2016, dernière année pour laquelle les données sont connues, on observe une chute de 35% des saisines. Le rapport avance deux causes pour expliquer ce phénomène : la création, en 2008, du dispositif de rupture conventionnelle, qui rencontre un « succès » croissant, et la loi Macron de 2015, qui est venue complexifier les démarches de recours aux prud’hommes.

Source : Les recours aux prud’hommes en chute libre depuis 2009

Fabio, premier robot-employé d’un supermarché britannique, s’est fait virer

La première expérience, menée en Grande-Bretagne, d’un robot chargé de l’accueil des clients d’un supermarché d’Edimbourg a tourné court : quelques jours seulement après sa mise en service, ses employeurs ont mis fin à sa période d’essai… parce qu’il égarait les clients et les effrayait.

Finalement, dans certaines professions, les humains ont peut-être encore quelques beaux jours eux…

Source : Fabio, le premier robot-employé d’un supermarché britannique s’est fait virer !

« Choose France » : Macron joue les VRP pour séduire les multinationales

Hier, le président de la République avait invité 140 patrons de multinationales à Versailles, pour les convaincre de l’attractivité de la France. Le message est, semble-t-il, bien passé si l’on en croit les promesses formulées par les entreprises, dont Facebook et Google, prêtes à investir au total plus de 3,5 milliards d’euros et à créer près de 2200 emplois sur cinq ans. A suivre…

Source : « Choose France » : les principaux investissements annoncés à Versailles