Genre et santé au travail : les femmes face aux inégalités

Le think tank européen Pour La Solidarité s’est penché sur les effets du genre sur les conditions de travail, s’intéressant notamment à l’impact du manque de prise en compte des spécificités des femmes sur leur santé et leur sécurité au travail.

Source : Genre et santé au travail : les femmes face aux inégalités

Comment maintenir dans l’emploi les personnes malades ou en situation de handicap ?

Organisées la semaine dernière, les Assises du maintien dans l’emploi ont permis d’évoquer des pistes pour éviter la désinsertion professionnelle des salariés porteurs d’une affection ou d’un handicap.

Sources :
Comment maintenir dans l’emploi les personnes malades ou handicapées ?
Malade et menacé de licenciement, « c’est la double peine »

Le volet numérique du rapport Borloo sur les banlieues

L’ancien ministre Jean-Louis Borloo vient de remettre au gouvernement un rapport sur les banlieues. Ce dernier comporte plusieurs dispositions concernant le numérique. Il préconise notamment la création de 200 campus dans l’Hexagone, pour favoriser la formation, l’accès à l’emploi, ou encore le lien avec les services publics. Une proposition intéressante, pour tenter de résorber une fracture vécue comme une violence par les exclus du numérique.

Source : Rapport Borloo sur les banlieues : ce qu’il contient pour le numérique

Ces modèles féminins de l’IT

A l’occasion de la Journée de la femme digitale, le 17 avril dernier, Le Monde informatique a dressé le portrait de cinq femmes œuvrant dans le domaine de l’IT. Partons à la rencontre de Elisabeth Moreno, PDG de Lenovo France, Roxanne Varza, directrice de l’incubateur Station F, Anna Stépanoff, fondatrice de la Wild Code School, Laure de La Raudière, députée d’Eure-et-Loir spécialiste du numérique, et Isabelle Collet, maîtresse d’enseignement et de recherche en sciences de l’éducation à l’Université de Genève.

Source : Journée de la femme digitale : valoriser les modèles féminins dans l’IT

Peut-on entreprendre en France quand on est une femme ?

Un article qui nous rappelle que les femmes sont encore confrontées à de trop nombreuses difficultés lorsqu’elles se lancent dans la création d’une entreprise en France.

En tant que femmes, on doit se battre davantage pour exister dans le monde historiquement masculin de l’entrepreneuriat, comme si on avait plus de choses à prouver. Alors que le fait d’être une femme ne devrait être ni un avantage, ni un handicap.

Source : Peut-on entreprendre en France quand on est une femme ?

Parité au travail : des mesures attendues, mais aussi des mentalités à changer

Les résultats d’une étude réalisée par Viavoice pour France 2 et RTL mettent en avant de fortes attentes, au sein de l’opinion publique, pour réduire, ou mieux supprimer, les inégalités entre les femmes et les hommes dans le cadre professionnel. Mais au-delà des mesures à mettre en place dans les entreprises, ils révèlent aussi des efforts importants à faire sur le plan des représentations et des mentalités. De fait si les inégalités dont sont victimes les femmes dans le monde du travail ne sont plus mises en doute (75 % des interviewés en sont conscients, mais 60 % seulement chez les hommes), les a priori sur des métiers « plus adaptés aux hommes ou aux femmes » sont toujours vivaces (pour 60% des Français), de même que les préférences de genre en matière de management ou de collègues de travail.

Source : Hommes et femmes au travail, vers l’égalité ?

Handicap : la France va simplifier sa politique d’aide à l’emploi

En France, le taux de chômage des personnes en situation de handicap atteint 19 %, soit près du double du taux global ! Parmi les facteurs expliquant cette situation, les contraintes administratives imposées aux entreprises comme aux demandeurs d’emploi constituent des obstacles majeurs. Pour tenter de les lever, le gouvernement a lancé, il y a quelques semaines, une concertation avec les syndicats de salariés et d’employeurs, ainsi qu’avec le Conseil national consultatif des personnes handicapées.

Sources :
Handicap : la France va simplifier  sa politique d’aide à l’emploi
Emploi et handicap : pour des entreprises plus inclusives

L’égalité hommes-femmes s’impose-t-elle par la loi ?

Le gouvernement veut sanctionner les entreprises de plus de 50 salariés présentant des écarts « injustifiés » de salaires entre les hommes et les femmes. Mais la lutte contre les inégalités doit-elle venir des institutions ? D’ailleurs, comment utiliser les lois pour faire changer les mentalités ?

Pour débattre de ces questions, Marie-Pierre Rixain, députée LREM, présidente de la délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale, Virginie Martin, politologue, Mercedes Erra, fondatrice de l’agence publicitaire BETC et présidente exécutive de Havas Worldwide, et Pierre-Yves Gomez, économiste et docteur en gestion.

Egalité femmes-hommes au travail : les annonces phares du gouvernement

Le fait qu’on commémore toujours, en ce 8 mars, une journée internationale des femmes est tout de même assez dramatique : nous ne pourrons que nous réjouir lorsque disparaîtra de nos calendriers ce « marronnier », qui trouve son origine en… 1910 lors de la conférence internationale des femmes socialistes, avant une officialisation de cette date par l’ONU en 1977.

Mais si cette journée existe encore aujourd’hui, c’est qu’elle est nécessaire. Les inégalités sont notamment criantes dans le monde professionnel, comme nous le rappelle l’étude publiée hier par l’Organisation internationale du travail ou encore l’interview d’Isabelle Bensidoun, économiste du Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII).

Pour tenter de résorber ces inégalités, le gouvernement a proposé aujourd’hui un plan de 50 mesures à large spectre. Espérons qu’elles soient VRAIMENT suivies d’effets et que, dans quelques années, on puisse attribuer une autre « cause » à ce 8 mars.

Source : Égalité femmes-hommes au travail: les annonces phares du gouvernement

Une femme sur trois victime de harcèlement sexuel au travail

#MeToo, ça s’applique, malheureusement mais évidemment, aussi au monde de l’entreprise : qu’il soit verbal, physique ou psychologique, près d’une femme sur trois (32%) affirme avoir été victime d’une forme de harcèlement sexuel au cours de sa carrière, selon un sondage Ifop pour le site VieHealthy.com.

Source : Une femme sur trois serait victime de harcèlement sexuel au travail

Il y a plus de 50 ans, ces ouvrières se sont battues pour des salaires égaux

En 1966, 3000 ouvrières belges, lassées d’être payées moins que leurs collègues masculins, s’arrêtaient de travailler pendant près de 3 mois. Rencontre avec deux actrices de cette lutte féministe historique.

Source : « Assez rigolé » : il y a 52 ans, ces ouvrières se sont battues pour des salaires égaux

25 propositions pour l’égalité femmes-hommes au travail

Il y a une dizaine de jours, à l’occasion d’une soirée réunissant 25 grands réseaux d’influence, ces derniers ont présenté autant de propositions concrètes pour favoriser la mixité dans le monde économique.

Source : 25 propositions pour l’égalité femmes/hommes au travail

Inégalités salariales hommes-femmes : chez Uber aussi

Une étude, réalisée aux Etats-Unis par des universitaires en collaboration avec l’équipe économique d’Uber, montre que les hommes qui conduisent des véhicules sous la bannière de l’entreprise de VTC  gagnent environ 7 % de plus par heure, soit 130 dollars en moyenne par semaine, que leurs collègues femmes.

Mais cette disparité ne serait pas liée à une discrimination de la part de l’entreprise, de son application ou des passagers. Elle résulterait plutôt de différences de comportements des chauffeurs – qui ont tendance à aller plus vite (et donc à faire plus de courses) et acceptent des trajets plus longs – mais aussi des contraintes auxquelles sont soumises, comme nombre de leurs congénères, les femmes qui conduisent pour Uber :

Les hommes travaillent plus d’heures et prennent plus de courses que les femmes, en moyenne. Pourquoi ? Notamment, parce que les femmes ont plus de contraintes — par exemple, emmener les enfants à l’école le matin, devoir amener Johnny à son match de football… (…) Ces contraintes font que les femmes ont moins d’expérience et bénéficient moins d’apprentissage par la pratique.

Source : Les conductrices Uber gagnent 1,24 dollar par heure de moins que les conducteurs : pourquoi ?

Muriel Pénicaud veut supprimer les écarts de salaires entre hommes et femmes

Interviewée dans le Journal du Dimanche, la ministre du Travail proclame l’ambition du gouvernement « de supprimer cette différence de 9% [entre les salaires des hommes et des femmes à postes équivalents] pour toutes les femmes pendant le quinquennat ». Cela devrait passer par une réunion avec les partenaires sociaux, pour élaborer un plan d’action d’ici à mars. A suivre…

Source : Muriel Pénicaud : « Nous voulons réaliser le rattrapage salarial femmes-hommes »

L’Islande inscrit dans la loi l’égalité de salaires entre hommes et femmes

Depuis le 1er janvier, toutes les entreprises et entités gouvernementales islandaises employant plus de 25 personnes doivent pouvoir prouver le respect de l’égalité de salaires, à travail égal, entre les femmes et les hommes, et s’exposent, en cas d’écart de rémunération, à une sanction financière.

De quoi inspirer la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa, qui vient d’annoncer préparer, pour les semaines ou mois à venir, un plan « dur et concret » sur l’égalité salariale ?

Source : En Islande, payer un homme davantage qu’une femme est désormais illégal