Orange se renforce dans les contenus via un partenariat avec HBO

Le contrat conclu par Stéphane Richard et le PDG de HBO Richard Plepler va permettre à OCS, le bouquet de chaînes 100% cinéma et séries de l’opérateur historique, de devenir l’unique diffuseur en France des fictions prestigieuses (Game of Thrones, Westworld, Girls, True Detective, The Wire, etc.) de la filiale du groupe Time Warner.

Stéphane Richard a par ailleurs annoncé que l’ensemble des contenus du groupe de télécoms allaient être regroupés dans l’unité Orange Contents.

Source : Pourquoi Orange rafle le contrat des séries HBO

Altice s’offre Teads pour concurrencer Google et Facebook sur la publicité en ligne

Hier, les dirigeants d’Altice et de Teads, start-up spécialisée dans la publicité vidéo, ont officialisé leur rapprochement. Outre une culture entrepreneuriale commune, Michel Combes et Pierre Chappaz affirment partager une même vision sur l’avenir du marché de la publicité en ligne, marché où la data jouera un rôle clé. Ensemble, ils entendent constituer une entité capable de concurrencer Google et Facebook.

Sources :
Altice rachète la boite de pub vidéos Teads, qui y gagne ?
Avec Teads, Altice veut concurrencer Google et Facebook sur la publicité en ligne

Fibre : Orange touche au but à Paris

Selon les chiffres fournis hier par Fabienne Dulac, directrice exécutive d’Orange France, 1,357 million de foyers parisiens sur les 1,7 million raccordables (soit près de 90% de la population de la capitale), sont aujourd’hui éligibles à la fibre. Au niveau national, à fin décembre 2016, ce sont 6,9 millions de foyers qui étaient raccordés (soit près de 90% des logements raccordables). Ces chiffres sont notamment les fruits d’un investissement de 3 milliards d’euros entre 2015 et 2018, en particulier à travers le plan « Ville 100% fibre » d’Orange.

Source : Orange couvre presque tout Paris en fibre

Très Haut Débit : 2,7 M€ pour la formation professionnelle et 20 000 créations d’emplois espérées

Il est malheureusement difficile de ne pas souscrire aux réserves évoquées en fin d’article concernant l’impact des retards de développement sur les prévisions de créations d’emplois et, surtout, le caractère peu pérenne de ces derniers, appelés à disparaître une fois le déploiement réalisé.

Source : Très Haut Débit : 2,7 M€ pour la formation professionnelle et 20.000 emplois espérés

Quand Free (re)(re)(re…)relance la guerre des prix

Depuis son annonce concernant le roaming en début de semaine, Free a vu ses concurrents riposter du tac au tac, d’abord SFR et avec son forfait RED Europe, mais aussi au-delà de la seule thématique des frais d’itinérance avec une offre limitée dans le temps incluant 100Go d’Internet mobile en 4G pour 20€ par mois… à laquelle Bouygues Telecom a répondu par une offre, elle aussi à durée limitée, intégrant 50Go de data pour 10€.

Seul Orange reste, pour l’instant, au-dessus de la mêlée, mais jusqu’à quand ?

Source : Free, SFR, Bouygues : la guerre des prix relancée ?

Free devance l’Union Européenne sur la suppression des frais de roaming

La semaine dernière, Xavier Niel laissait entendre que Free aller lancer une nouvelle offre qui « n’allait pas plaire » à ses concurrents. Ce mardi, le trublion des télécoms a annoncé qu’il anticipait la suppression du roaming dans l’Union européenne, prévue pour le 15 juin prochain, l’étendant même à l’Amérique du Nord, à l’Océanie, à Israël, à l’Afrique du Sud et… aux DOM.

Pas de révolution donc, mais une évolution sensible tout de même, qui a déjà suscité la réaction de SFR, qui a lancé hier une offre assez similaire.

Source : Free Mobile : roaming offert toute l’année avec 5 Go de data par mois

Projet de fusion Orange-Bouygues Telecom : le retour ?

Discussions informelles entre les dirigeants des deux sociétés ? Accord proche ? Les rumeurs sont allées bon train, depuis l’article publié ce lundi dans La lettre de l’Expansion, faisant état d’une reprise des négociations entre Orange et Bouygues Telecom… qui a démenti dans la journée via un communiqué laconique. A suivre (?)

Source : Orange + BouyguesTel : reprise des discussions de rachat ?

BT accepte de faire de sa filiale réseau une entreprise juridiquement distincte

Le lobbying des opérateurs alternatifs britanniques et l’intense pression de l’Ofcom, le régulateur local des télécoms, ont fini par payer : BT va transformer Openreach, sa branche dédiée au réseau, en une entreprise juridiquement distincte. Le régulateur britannique estime que cette mesure devrait éliminer les risques de pratiques anticoncurrentielles de l’opérateur historique vis-à-vis de ses concurrents et donner un coup d’accélérateur aux investissements des opérateurs dans la fibre.

Sans atteindre de telles extrémités, le régulateur français adopte depuis plusieurs mois une attitude assez menaçante vis-à-vis d’Orange, pourtant principal investisseur du pays dans le développement des réseaux fibre. Pour notre part, nous répétons, encore une fois, qu’on ne peut pas à la fois prôner la concurrence par les infrastructures et pénaliser celui qui investit le plus, au bénéfice collectif de tous les acteurs économiques du territoire. Au lieu d’un coup d’accélérateur, une telle initiative provoquerait sans doute plutôt un coup de frein brutal sur les investissements et, partant, sur le développement des infrastructures en France.

Source : BT, le « Orange » britannique, va créer une filiale distincte dédiée au réseau

Fibre : une amende de 40 millions d’euros pour SFR

Quelques mois seulement après avoir sanctionné la marque au carré rouge à hauteur de 80 millions d’euros dans le cadre de son opération de fusion avec Numéricable, l’Autorité de la concurrence remet ça : cette fois, il reproché à SFR de n’avoir pas respecté les engagements d’un contrat de co-investissement dans la fibre passé avec Bouygues Telecom.

Source : Fibre : SFR écope d’une amende de 40 millions d’euros

Bouygues Télécom, Free, Orange, SFR : se spécialiser à défaut de se consolider ?

Une hirondelle ne fait pas le printemps… mais peut-être peut-elle ouvrir à de nouveaux horizons. Si les performances affichées par Bouygues Télécom, Free et Orange marquent une amélioration par…

Source : Bouygues Télécom, Free, Orange, SFR : se spécialiser à défaut de se consolider ? — Bouillonnements numériques

Pour une fois, une analyse économique qui parle des emplois détruits… et ce n’est pas sa seule pertinence. Bon, pour les annonces de Free, s’il nous refait le coup de la box sous Android, on retournera à la piscine…

Fin 2016, 70% des lignes FTTH en France ont été construites par Orange

Source : Arcep – Observatoire des marchés – Services fixes haut et très haut débit

Si l’infographie est « old school », sa lecture n’en est pas moins tout à fait éloquente : sur l’ensemble du territoire national, c’est bien Orange qui fait la course en tête en ce qui concerne le déploiement des réseaux fibre « FTTH » (Fiber To The Home, c’est à dire « fibre jusqu’au logement de l’abonné »).

Rappelons que sur la Fibre, tous les opérateurs sont sur la même ligne de départ, et décident par eux-mêmes des investissements qu’ils souhaitent consentir pour le déploiement des réseaux. Orange a investi 3,4 milliards d’euros dans le déploiement des réseaux fixes et mobiles français en 2016 (présentation des résultats).

Orange propose à son tour une offre de 4G fixe

A l’instar de l’offre 4G Box de Bouygues Telecom lancée il y a quelques semaines, Orange propose désormais son offre 4G Home aux foyers non éligibles à l’ADSL ou souffrant d’un débit trop faible. Elle s’appuie sur la Flybox 4G, routeur Wifi dédié, pour permettre d’accéder à Internet en haut débit depuis le réseau mobile de l’opérateur.

Source : La « 4G fixe » d’Orange fait ses premiers pas en France

Mobile World Congress 2017 : les opérateurs téléphoniques ? Des « écureuils fatigués » !

Malgré leurs promesses d’avenir 5G radieux et leurs stands « bling bling », les opérateurs de télécoms apparaissent au salon du mobile de Barcelone, le MWC17, comme des géants aux pieds d’argile.

Source : Mobile World Congress 2017 : les opérateurs téléphoniques ? Des « écureuils fatigués » !

Une analyse sans complaisance, mais non dénuée de pertinence.

Quand Stéphane Richard interpelle les régulateurs européens

Le Mobile World Congress a été le théâtre d’une passe d’armes à fleurets mouchetés entre le PDG d’Orange et Andrus Ansip, Vice-président de la Commission européenne et responsable du marché unique numérique.  Au cours d’une conférence sur la 5G, Stéphane Richard a notamment invité les autorités de régulation à prendre en compte dans leurs décisions le lourd investissement consenti par les opérateurs pour adapter leur infrastructure à ce nouveau standard. Il a par ailleurs rappelé son espérance d’une (re)concentration du marché français.

MWC : le PDG d’Orange s’en prend à nouveau aux régulateurs européens des télécoms

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...