Ericsson : plus de 25.000 postes menacés ?

Ericsson avait dit en juillet vouloir qu’il visait un objectif de réduction des coûts d’au moins 1,05 milliard d’euros par an d’ici la mi-2018. Les économies toucheraient principalement les prestations de services et les coûts généraux, selon le journal suédois Svenska Dagbladet.

Source : Ericsson : plus de 25.000 postes menacés ?

« Plus les terminaux vont maîtriser les choses et moins les opérateurs auront d’influence »

Percée de l’intelligence artificielle, développement des objets connectés, fin du Web tel que nous le connaissons… Sébastien Soriano, patron de l’Arcep, se livre à un exercice de prospective, dont on peut, certes, critiquer certaines des analyses mais qui permet de mieux comprendre la politique de régulation que l’Autorité s’attache à mettre en œuvre.

Source : « Tout le foisonnement que permet Internet pourrait avoir disparu dans 15 ans »

TF1 déclare la guerre aux opérateurs, en commençant par SFR

Réclamant depuis des mois aux opérateurs une rémunération en contrepartie de la diffusion de ses chaînes via leurs box, TF1 a mis ses menaces à exécution en coupant une partie de son signal chez SFR : le service de replay des chaînes du groupe audiovisuel n’est désormais plus disponible pour les abonnés Numericable-SFR.

Source : La guerre est déclarée entre TF1 et SFR

Zones blanches : les opérateurs ont respecté leurs engagements

Les opérateurs ont rempli leurs obligations de couverture des zones blanches en voix, texte et Internet mobile, respectant ainsi l’échéance du 30 juin qui leur avait été fixée, a annoncé l’Arcep la semaine dernière.

Source : Zones blanches : les opérateurs ont respecté leurs engagements

Fibre d’entreprise : Orange signe un accord avec Kosc

Apparu il y a moins de deux ans sur le marché des télécoms d’entreprise, Kosc vient de conclure un accord avec Orange, qui lui permettra d’avoir accès aux infrastructures de l’opérateur historique et de pouvoir commercialiser, à compter du 1er janvier prochain, de nouvelles offres de fibre à destination des professionnels.

Voilà un accord qui semble concrétiser la pression du régulateur, soucieux de voir émerger un 3ème acteur sur le marché des télécoms d’entreprise pour concurrencer le duopole Orange-SFR.

Source : Télécoms pour les entreprises : Kosc signe un accord avec Orange

Très haut débit : Stéphane Richard tacle SFR

En marge de la présentation des résultats d’Orange, le P-DG de l’opérateur historique est revenu sur la volonté de SFR de fibrer seul l’ensemble du territoire français, estimant qu’elle n’avait « pas de sens ».

Source : Très haut débit : le PDG d’Orange tacle SFR

Très haut débit : l’Etat pas fan de la stratégie de SFR

Chargé de mettre en place la feuille de route du gouvernement en matière de (très) haut débit, Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, ne cache pas son scepticisme face à la volonté de SFR de fibrer seul tout le territoire français.

(…) lorsque l’on veut avancer plus vite, le big bang, renverser la table n’est pas forcément la meilleure des solutions. (…) Il faut toujours avoir un souci d’efficacité maximale, se demander comment faire mieux. Donc il ne s’agit pas de proposer des réseaux en doublon de ceux des collectivités.

Source : Julien Denormandie : « D’ici 2020, on ne doit plus avoir de fracture numérique, plus d’inégalités dans l’accès à Internet »

Orange renoue avec la croissance en France, tandis que SFR peine à reconquérir ses clients

Les résultats du 1er semestre 2017 publiés par Orange en fin de semaine dernière font apparaître une croissance, certes modeste (+0,5%) mais réelle, de son chiffre d’affaires en France sur le 2ème trimestre, une première depuis 2009 !

Dans le même temps, SFR a enregistré un recul de son chiffre d’affaires en France au 2ème trimestre 2017 (-0,4%), qui témoigne de sa difficulté à reconquérir ses clients en dépit d’investissements massifs dans les réseaux et les contenus.

Sources :
Orange poursuit sa croissance au 2e trimestre, même en France
SFR peine à reconquérir ses clients

Quand SFR abonne par défaut ses clients à des offres payantes de contenus

Afin de rendre ses offres plus attractives et d’augmenter l’ARPU de ses abonné, Altice a investi des millions d’euros dans des acquisitions de contenus, qu’il souhaite aujourd’hui logiquement valoriser.

De là à en « faire profiter » ses clients « à des conditions exceptionnelles »… en les abonnant par défaut à ses offres, évidemment payantes, il y avait peut-être un pas, allègrement franchi par SFR, à la grande fureur des associations de consommateurs.

Source : SFR : des privilèges qui ont du mal à passer

Des éléments déterminants pour la reconduction de Stéphane Richard à la tête d’Orange

La possible cession de la participation de l’Etat dans le capital de l’opérateur historique, le lancement à venir d’Orange Bank et les relations du P-DG d’Orange avec l’Elysée pourraient influer sur le destin de Stéphane Richard.

Source : Orange : la triple inconnue de la reconduction de Stéphane Richard

Pour Orange, la consolidation du marché des télécoms n’est plus d’actualité

Dans un entretien au Financial Times, Stéphane Richard estime que la possibilité d’un passage de quatre à trois acteurs en France s’est aujourd’hui envolée. A ses yeux, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free ont désormais d’autres priorités.

Source : Pour Orange, la consolidation des télécoms n’est plus d’actualité

Bouygues Telecom envisagerait également de fibrer seul le territoire français

En réponse à la récente annonce de SFR, Bouygues Telecom serait en train de réfléchir avec des partenaires industriels, afin de pouvoir accélérer, également de manière indépendante, l’aménagement en fibre du territoire.

Source : Exclu : Bouygues Telecom envisagerait également de fibrer seul la France

Manifestation des employés de Portugal Telecom contre les projets d’Altice

Des milliers de salariés de Portugal Telecom ont manifesté à Lisbonne en fin de semaine dernière, pour protester contre des transferts de postes vers d’autres entités du groupe Altice, qui a racheté l’opérateur historique portugais fin 2014.

Certaines méthodes ne changent décidément jamais, que l’on soit d’un côté ou de l’autre des Pyrénées…

Source : Des milliers de salariés de Portugal Telecom protestent contre Altice

Télécoms : en marche vers le grand marchandage

Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free ont pris bonne note de la volonté d’Emmanuel Macron d’offrir un Internet fixe à « très bon débit » à tous les Français à l’horizon 2020. Mais contre une accélération de leurs investissements, les opérateurs demandent évidemment des contreparties.

Source : Télécoms : en marche vers le grand marchandage

SFR expose son plan pour « fibrer » la France tout seul

Il y a une semaine, le groupe de Patrice Drahi affirmait être capable de couvrir l’ensemble des foyers français en très haut débit d’ici à 2025, seul et en se passant de toute subvention publique. Il vient de détailler sa stratégie, fustigeant au passage le plan France Très Haut Débit.

Source : SFR : « le plan Très Haut Débit est obsolète, laissez-nous faire le job »

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...