Quand le service public s’éloigne des usagers

Dans son rapport annuel publié hier, Le Défenseur des Droits, institution dirigée par Jacques Toubon, dénonce la complexification des dispositifs de demande de droits, notamment sous l’effet d’un accroissement des procédures numérisées, qui conduit de plus en plus de personnes, tout particulièrement les plus vulnérables, à renoncer à y recourir.

Le non-recours au droit est un phénomène majeur dans notre société. Il s’explique par un certain retrait du service public et particulièrement une réduction des fonctions d’accueil, d’orientation et d’assistance, au profit de procédures numérisées. C’est ainsi que le Défenseur des droits se trouve chargé de rendre effectifs les droits des publics les plus vulnérables, en particulier les plus pauvres, âgés ou handicapés, qui subissent encore davantage ce recul du service public.

Source : L’accès aux droits « recule » du fait de services publics qui « s’éloignent » des usagers

Amazon recrute massivement, mais 1 de ses employés sur 7 est… un robot

Le géant américain du e-commerce vient d’annoncer qu’il créerait 15 000 emplois supplémentaires en Europe cette année (et 100 000 aux Etats-Unis sous 18 mois), dont 1500 en France.

Toutefois, au regard de son chiffre d’affaires, ses effectifs restent bien inférieurs à ceux de ses concurrents. De fait, pour améliorer ses performances sans dégrader ses résultats financiers, Amazon préfère investir massivement dans la robotisation.

Source : Amazon recrute massivement mais un employé sur sept est… un robot

Grandes manœuvres à venir dans le secteur des télécoms américain ?

Le marché américain des télécoms bruisse de rumeurs sur des transactions à venir. La plus récurrente concerne le possible mariage de T-Mobile US, numéro 3 du marché, avec Sprint, le numéro 4, dans un nouvel ensemble capable de peser davantage face aux mastodontes AT&T et Verizon.

Ou comment un marché passant de 4 à 3 opérateurs permettrait de rebattre les cartes du jeu concurrentiel…

Source : Le monde des télécoms américain prêt à faire sa révolution

Face à SFR, Orange et Canal+ réfléchissent bien à une union

Confrontés à la stratégie agressive de SFR sur les contenus, l’opérateur et la chaîne cryptée cherchent à aligner leurs intérêts, dans le cadre d’une alliance qui devrait aller au-delà d’un simple rapprochement commercial.

Source : Le cadre des discussions se précise entre Orange et Canal+

Participation de l’Etat dans Orange : la CFE-CGC et l’ADEAS nuancent l’analyse de la Cour des Comptes

Dans son rapport au vitriol sur l’Etat actionnaire, la Cour des comptes n’épargne pas la gestion de sa participation au capital de l’opérateur historique, estimant notamment que « la réticence de l’État à voir sa participation diluée et son influence réduite peut (…) constituer un handicap pour l’avenir d’Orange ».

Face à cette position qui prône un désengagement de l’Etat, la CFE-CGC Orange et l’ADEAS (Association pour la Défense de l’Épargne et de l’Actionnariat Salariés) proposent une analyse plus nuancée, développée dans ce communiqué de presse.

« Compte Nickel sera la première néobanque rentable »

Près de trois ans après son lancement, le service de compte prépayé « sans banque », qui s’ouvre en ligne ou chez le buraliste, dépasse les 465.000 clients. La Fintech, qui a réalisé 20 millions d’euros de chiffre d’affaires, vise l’équilibre mi-2017 et 1 million de clients dans un an.

Source : « Compte Nickel sera la première néobanque rentable »

Le positionnement spécifique de l’offre, son coût d’utilisation… et sans doute aussi la densité du réseau de distribution (plus de 2000 buralistes à date, près de 3500 prévus fin 2017) apparaissent comme les principaux facteurs clefs de succès  de « Compte Nickel ».

Ces défis qui attendent les opérateurs français en 2017

Après une année notamment marquée par l’échec de la recomposition du paysage des télécoms français, 2017 promet d’être également animée. Voici une revue de détail des principaux enjeux du secteur, dans un contexte de marché toujours aussi concurrentiel.

Source : Les six défis qui attendent SFR, Free, Orange, Bouygues Telecom en 2017

En quête de rentabilité, Uber vise le « UberALL »

UberEATS, UberRUSH, UberFREIGHT… Après avoir perdu 4 milliards de dollars depuis sa création en 2009, dont plus de 1,2 milliard rien qu’au premier semestre 2016, le géant américain du VTC passe d’une stratégie d’expansion géographique à une multiplication de services additionnels pour accélérer sa diversification.

Source : En quête de rentabilité, Uber vise le « UberALL »

BNP Paribas accompagne ses clients dans la transformation numérique

Une initiative intéressante du groupe bancaire, qui met en place le programme « Tous Connectés », afin d’aider ses clients à mieux prendre en main ses services numériques… mais pas seulement.

Source : BNP Paribas accompagne ses clients dans la transformation numérique

Le très fort coup de pression de SFR sur Canal+

L’opérateur au carré rouge multiplie les emplettes dans les médias et les contenus. Ainsi, cette semaine, il a soufflé à Canal+ l’exclusivité des chaînes Discovery et NBCUniversal. Du cinéma en passant par le sport et le divertissement, SFR a considérablement étoffé son offre ces derniers mois, poursuivant dans sa stratégie de convergence et se positionnant comme un concurrent de plus en plus sérieux face à la chaîne de Vincent Bolloré. L’opérateur vient d’ailleurs d’annoncer le lancement prochain d’une offre de télévision par satellite, vouée à concurrencer frontalement Canalsat.

sfr_medias

Source : Le très fort coup de pression de SFR sur Canal+

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...