Altice lance l’introduction en Bourse de sa filiale américaine

L’introduction en Bourse d’Altice USA pourrait lui permettre de lever jusqu’à 1,6 milliard de dollars. Grâce au produit de cette opération, la holding de Patrick Drahi entend rembourser une partie de ses dettes, et trouver les moyens de financer de nouvelles acquisitions aux Etats-Unis, dans un secteur en pleine recomposition.

Source : Altice lance l’introduction en Bourse de sa filiale américaine

SFR va accélérer la réduction de ses effectifs

Annoncée l’été dernier, la suppression de 4000 à 5000 postes dans le pôle télécoms de SFR va s’accélérer à partir de début juillet. Un projet d’accord aurait d’ailleurs été signé en ce sens il y a quelques semaines, entre la direction et les syndicats Unsa, CFDT et CFE-CGC, pour entériner la suppression prochaine de 3300 postes via des départs volontaires. Objectif : faire passer le groupe « sous la barre des 10 000 salariés » avant la fin de l’année, c’est-à-dire avec un an et demi d’avance sur le calendrier initial.

Source : SFR : la réduction des effectifs va s’accélérer

Altice : un partenariat avec Netflix

Le groupe de télécoms et de médias de Patrick Drahi a annoncé ce lundi la signature d’un accord de partenariat pluriannuel avec le service de streaming vidéo à la demande, qui lui permettra de proposer à ses clients des offres promotionnelles incluant un accès à Netflix.

Source : Altice va proposer Netflix à ses abonnés

Adieu SFR, bonjour Altice

Créée en 1987, la Société Française du Radiotéléphone s’appellera bientôt Altice, du nom de sa maison-mère, qui va apposer sa marque sur (presque) tous ses actifs dans le monde d’ici à fin 2018. Attendu, ce changement a été officialisé en milieu de semaine dernière par Patrick Drahi, qui présente son groupe comme « une grande famille », unie par les mêmes « valeurs ». Qu’en pensent les milliers de collaborateurs dont Altice veut se séparer en France ?

Source :
SFR change de nom et deviendra Altice
Quand Drahi veut faire d’Altice « une grande famille »

Presse : Bouygues Telecom dans les pas de SFR

Marchant sur les traces de SFR, Bouygues Telecom a annoncé ce lundi un accord avec le distributeur de presse numérique LeKiosk pour proposer gratuitement à ses abonnés mobiles une sélection de 1000 titres en version numérique.

Source : Presse numérique : Bouygues Telecom sur les traces de SFR

Orange projette d’acquérir Business & Decision

L’opérateur est entré en négociation exclusive avec la société de conseil et d’ingénierie pour acquérir 67% du capital de cette dernière. Cette acquisition viendrait renforcer les activités française et internationale d’Orange Business Services dans la gouvernance et l’analyse des données.

Dans un communiqué de presse, la CFE-CGC Orange s’est félicitée de ce projet.

Source : Orange prêt à acquérir Business & Decision

Télécoms : quelle stratégie pour le nouveau gouvernement ?

L’Etat joue aujourd’hui un rôle majeur dans le paysage français des télécoms. Aussi, l’élection d’un nouveau Président suscite forcément de nombreuses questions quant à sa ligne de conduite dans ce domaine, alors qu’il va être amené à trancher sur plusieurs dossiers structurants pour l’avenir du secteur. Citons la poursuite du plan Très haut débit, la possible consolidation du secteur et… la vente (ou pas) de sa participation de près de 23 % au capital d’Orange. Sur ce dernier sujet, voici un extrait de l’interview donnée par Emmanuel Macron le 13 avril dernier au site Electron Libre.

Orange n’est ni une entreprise du secteur nucléaire ou de la défense, ni une entreprise assurant un service public en monopole. Conformément à la doctrine de l’État actionnaire que j’ai souvent exposée lorsque j’étais ministre de l’Économie, la participation de l’État dans une entreprise comme Orange peut évoluer. Cependant, l’État joue chez Orange un rôle de stabilisation de l’actionnariat dans un contexte où le secteur connait des évolutions importantes.

Sources :
Télécoms : les dossiers chauds du président Macron
L’Etat pourrait réduire sa part dans Orange

Télécoms : le casse-tête de la monétisation des nouveaux réseaux

Un article qui résume bien la situation dans laquelle se trouvent désormais les opérateurs français : en s’opposant dans une guerre de la data qui les incite à intégrer toujours plus de données dans leurs forfaits, ils laissent à penser que ces dernières n’ont pas de valeur, alors que le déploiement des réseaux les oblige pourtant à dépenser des milliards d’euros…

Source : Télécoms : le casse-tête de la monétisation des nouveaux réseaux

SFR devient l’unique diffuseur des coupes d’Europe de football

Le groupe de Patrick Drahi a une nouvelle fois cassé sa tirelire pour s’approprier les droits de diffusion de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa de football pour la période 2018-2021. En déboursant 350 millions d’euros par an (contre 160 millions pour les contrats actuels), il rajoute un nouveau joyau à son offre de contenus, et prive BeIN Sports, Canal+ et, dans une moindre mesure, M6, de ces prestigieux produits d’appel.

Source : SFR rafle les droits de la Ligue des champions de football

Vers un nouveau siège social pour Orange ?

L’opérateur a présenté en comité central d’entreprise un projet de déménagement de son siège social actuel pour s’installer à partir de 2020 dans un vaste complexe abritant 54 000m² de bureaux à Issy-les-Moulineaux. Dans ce scénario, deux autres sites parisiens disparaîtraient également, environ 2200 collaborateurs au total étant amenés à faire leurs cartons.

Ce projet va faire l’objet de discussions avec les représentants du personnel, qui doivent donner leur avis, de nombreuses voix, dont celle de la CFE-CGC Orange, s’élevant déjà pour critiquer l’opération.

D’après Sébastien Crozier, « il y a un consensus pour considérer que ce n’est pas un bon projet ». D’une part, il juge que la localisation des nouveaux locaux va globalement accroître les temps de transport des salariés, ce qui pèsera, selon lui, sur leur efficacité. D’autre part, il se montre méfiant sur l’augmentation de la taille des open spaces. Et surtout, il dénonce le système de bureaux partagés, jusqu’ici envisagé « dans des proportions inacceptables ».

Source : Orange se prépare à changer de quartier général

Quand Telefonica se réinvente au-delà des télécoms

En pleine transformation digitale, l’opérateur téléphonique espagnol a deux priorités : se connecter à l’écosystème mondial de l’innovation en allant au-delà de son cœur de métier, et tirer parti des données qu’il collecte dans le cadre de l’utilisation de son réseau par ses clients, en veillant à respecter la vie privée de ces derniers. Pour en savoir plus, voici un court reportage effectué au siège de la société à Madrid.

Source : Avec Wayra, Luca et Aura, Telefonica veut se réinventer au-delà des télécoms

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...