La publicité menace la santé d’Internet

Dans son premier rapport sur la santé de l’Internet, Mozilla, éditeur du moteur de recherche Firefox, exprime ses inquiétudes quant à l’avenir d’Internet, dénonçant les dérives d’une économie basée sur la publicité et l’exploitation des données personnelles, ainsi que la domination de géants qui échappent à toute régulation.

Source : L’économie de la publicité est cassée et rend Internet malade

Les réseaux sociaux collectent et utilisent vos données ? C’est dans leur nature !

Dans cette tribune, Hubert Guillaud, le rédacteur en chef d’InternetActu, remet quelques points sur les I. Il rappelle notamment à ceux qui l’auraient oublié qu’il est dans la nature même du modèle économique des plateformes financées par la publicité de collecter les données de leurs utilisateurs pour en tirer de la valeur en améliorant leurs capacités de ciblage. Ainsi, les scandales, récemment dévoilés au grand jour, qui touchent Facebook ou YouTube, ne sont que les expressions naturelles d’un « modèle d’affaires dangereux et socialement corrosif », développé au prix d’une surveillance constante des utilisateurs.

Source : La mauvaise utilisation des données est une caractéristique pas un bug !

YouTube visé par une plainte pour ciblage publicitaire des enfants

23 organisations américaines de défense des droits numériques et de protection de l’enfance viennent de déposer une plainte auprès de la Federal Trade Commission, le régulateur du commerce aux Etats-Unis. Elles y accusent YouTube – et sa maison-mère Google – de collecter, à des fins publicitaires, des données personnelles concernant les jeunes utilisateurs de la plateforme vidéo, enfreignant ainsi le Children’s Online Privacy Protection Act, une loi fédérale qui encadre les sites à destination des moins de 13 ans.

Google amasse ses informations sans en informer au préalable les parents et Google les utilise pour cibler des publicités vers les enfants partout sur internet.

Source : Publicités : YouTube accusé d’avoir illégalement ciblé des enfants

Sous pression, Facebook restreint ses activités de ciblage publicitaire

La firme de Menlo Park va mettre fin sous 6 mois à sa collaboration avec ses courtiers en données. Elle renonce ainsi à fournir aux annonceurs un service de ciblage publicitaire, issu d’un croisement avec ses propres données des quantités colossales d’informations sur les consommateurs agrégées par ces prestataires. Pour autant, cette décision ne met évidemment pas un terme au ciblage publicitaire opéré par le réseau social, qui peut toujours s’appuyer sur ses propres données.

Cette mesure prise en catimini suite au scandale Cambridge Analytica traduit la volonté de l’entreprise de Mark Zuckerberg de retrouver la confiance de ses utilisateurs, confiance que les dernières révélations sur la stratégie de croissance à tout prix de Facebook ne vont pas contribuer à restaurer.

Source :
Sous pression, Facebook tourne le dos aux agrégateurs de données
Facebook, le mémo interne qui crée le malaise

La télé est-elle prête pour l’après-télé ?

Le conflit entre le groupe TF1 et les autres diffuseurs de ses chaînes annonce de grands bouleversements du monde audiovisuel, entre nouvelle donne publicitaire, concurrence internationale et réforme voulue par l’Etat. Mais les acteurs français sont-ils prêts à y faire face ?
L’économiste et universitaire Olivier Bomsel, la journaliste Fabienne Schmitt et l’universitaire membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel Nathalie Sonnac tentent de répondre à cette question.

Marre de Google et Facebook ? Des alternatives françaises existent

Google et Facebook collectent massivement les données personnelles de leurs utilisateurs à des fins publicitaires, mais jouissent pourtant de situations de quasi-monopole. Pendant ce temps, quelques « irréductibles Gaulois » promettent un web plus éthique et des services plus protecteurs en matière de vie privée. Partons à la rencontre de Qwant, « le moteur de recherche qui respecte votre vie privée » (dont vous avez eu l’occasion d’entendre déjà parler dans ces colonnes), Lilo, celui qui « finance des projets sociaux et environnementaux », ou encore Whaller, qui permet de créer des « réseaux sociaux privatifs (…) sans pub, sans exploitation de données ».

Source : Marre de Google et Facebook ? Des alternatives françaises existent

Publicité : l’Autorité de la concurrence part à la chasse aux GAFA

Ventes liées, effets de leviers ou pratiques discriminatoires, l’enquête de l’Autorité de la concurrence sur  le secteur de la publicité en ligne dresse un inventaire des pratiques des géants du Web, en particulier Facebook et Google, qui s’avèrent néfastes pour le marché français. Un préambule à de possibles sanctions ?

Source : Publicité : l’Autorité de la concurrence part à la chasse aux Gafa

Les utilisateurs de Facebook ciblés en fonction de leurs centres d’intérêt « sensibles »

Ce n’est, hélas, pas vraiment une surprise, au regard des diverses condamnations de la firme de Menlo Park, pour utilisation abusive de ses données à des fins publicitaires : une étude, récemment menée par des chercheurs espagnols, montre que 73% des utilisateurs européens du réseau social – 65% des utilisateurs français – ont été « ciblés » par des experts en marketing en fonction des données dites « sensibles », telles que leurs orientations sexuelles, religieuses, ou politiques, que leur a communiquées Facebook.

Source : Sur Facebook, 65% des Français ciblés sur leur orientation sexuelle, politique ou religieuse

Plus de la moitié des consommateurs français falsifient leurs données clients

Selon une étude paneuropéenne réalisée par YouGov Plc pour le spécialiste de la sécurité RSA, un grand nombre de consommateurs (41% en moyenne aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et en France, mais 55% dans l’Hexagone !) communiquent aux entreprises des données clients fausses. S’ils souhaitent avant tout échapper aux sollicitations publicitaires intempestives, nombre d’entre eux ne font tout simplement pas confiance à leurs fournisseurs pour garantir la sécurité et la confidentialité de leurs données.

La data, or noir du XXIème siècle ? Il semblerait qu’il y ait quand même pas mal de boue dans le pipeline…

Source : 55% des consommateurs français prêts à falsifier leurs données clients

Contenus « toxiques » : Unilever menace les géants du Net

Jugeant, comme beaucoup d’observateurs, que nombre de contenus qui circulent sur les plateformes numériques « ne fournissent pas une contribution positive à la société », la multinationale menace Facebook et Google de les priver de ses investissements publicitaires. De quoi faire réfléchir les géants du Net, Unilever confiant désormais un tiers de son colossal budget publicitaire (7,7 milliards d’euros en 2017) aux éditeurs de supports numériques.

Source : Facebook, Google ? … Unilever menace de retirer ses pubs des plateformes numériques « toxiques pour la société »

Des annonceurs, dont Orange, s’engagent pour une communication responsable

L’Union des annonceurs lance « FAIRe », un programme de 15 engagements pour « une communication responsable », signé par un premier collectif de 28 annonceurs de premier plan, dont Orange, seul représentant du secteur de la tech au sens large. Pour 2018, leur priorité ira vers « la lutte contre la récurrence des stéréotypes dans la publicité ».

Source : Orange s’engage à lutter contre les clichés sexistes dans ses pubs

Facebook France vers une révolution fiscale en 2018 ?

La réforme annoncée en fin d’année par Facebook en matière de comptabilisation de ses revenus publicitaires devrait être effective cette année en France. C’est ce qu’a affirmé Laurent Solly, DG France et Europe du Sud de la firme de Menlo Park, lors de son interview sur France Inter en fin de semaine dernière.

A partir de l’année 2018, les revenus de Facebook France investis par des entreprises […] qui ont été accompagnées par des équipes commerciales [et] marketing qui sont ici […] à Paris seront déclarés en France.

Source : Facebook France vise une révolution fiscale en 2018

Comment la publicité ciblée peut être utilisée pour espionner les particuliers

Une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Washington montre qu’il est très simple d’utiliser les services publicitaires pour suivre les déplacements d’une personne à son insu.

Source : Comment la publicité ciblée peut être utilisée pour espionner des particuliers

Avec RelevanC, Casino veut faire de l’ombre aux GAFA

Présentée comme une première en France, cette base de données intègre les profils très détaillés, mais anonymisés, de 50 millions d’individus, renseignés en fonction de leurs comportements d’achat dans les enseignes du groupe Casino, en ligne comme en point de vente physique. Elle sera « mise à disposition » des annonceurs, des agences et des instituts d’études, pour leur permettre de mieux comprendre les comportements des consommateurs. De quoi faire de l’ombre aux géants de la publicité en ligne ?

Source : Quand Casino titille Google avec son ticket de caisse

Ce que Spotify sait de vos préférences musicales

Spotify propose désormais à ses utilisateurs le service Spotify.me, qui leur propose une analyse de leur historique d’écoute, dressant ainsi un panorama de leurs habitudes et préférences musicales, qu’il peut également… mettre à la disposition de ses annonceurs.

Source : Spotify révèle une partie de son savoir sur vos préférences musicales

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...