Ce que Spotify sait de vos préférences musicales

Spotify propose désormais à ses utilisateurs le service Spotify.me, qui leur propose une analyse de leur historique d’écoute, dressant ainsi un panorama de leurs habitudes et préférences musicales, qu’il peut également… mettre à la disposition de ses annonceurs.

Source : Spotify révèle une partie de son savoir sur vos préférences musicales

Face à Google et Facebook, la presse nord-américaine passe à l’offensive

La News Media Alliance, principale organisation professionnelle de la presse nord-américaine, a lancé un appel au Congrès américain pour qu’il légifère contre l’abus de position dominante de Facebook et Google. A eux deux, les géants de l’IT accaparent plus de 60% des revenus du marché américain de la publicité en ligne, marché dont ils ont capté 99% de la croissance enregistrée sur l’année écoulée.

Source : Face à Google et Facebook, la presse américaine passe à l’offensive

Gravity, Skyline : les médias français face aux GAFA

La semaine dernière, se sont succédé deux annonces d’importance pour le marché de la publicité média : tout d’abord, une coalition, menée par les groupes Les Echos et Lagardère Active (Europe 1, Paris Match, Elle…) et composée d’acteurs des médias (M6, Conde Nast, L’Equipe, Prisma, des groupes de presse quotidienne régionale…), de SFR, du distributeur Fnac-Darty et de SoLocal, maison mère des Pages Jaunes, lançait Gravity, une plateforme commune d’achat d’espace publicitaire en ligne. Deux jours plus tard, Le Monde et Le Figaro présentaient leur propre alliance, nommée Skyline.

Dénonçant cette stratégie dans un communiqué, l’association La Quadrature du Net invitait les journalistes de ces groupes « à refuser que leur travail soit associé à la marchandisation de la vie privée de leurs lecteurs ».

Ce n’est pas parce qu’un projet est français et se présente comme une réponse à la captation de données et de valeur opérée par Google et d’autres géants numériques états-uniens qu’il est acceptable. Contrer un mauvais modèle par un mauvais modèle ne rend pas ce dernier vertueux, et l’Alliance Gravity comme Skyline portent en elles à la fois des dangers pour la vie privée et la sécurité des données personnelles des Français (comme tout silo centralisateur de données personnelles), et une inquiétante absence de vision d’avenir.

Sources :
Publicité: les éditeurs de presse s’allient contre Google et Facebook
« Le Monde et Le Figaro lancent une place de marché privée commune »
Gravity, Skyline : les groupes de presse s’alignent sur les géants du Web pour exploiter la vie privée de leur lectorat

Orange et SFR boycottent l’émission de Cyril Hanouna

Comme de nombreuses autres marques, les deux opérateurs téléphoniques français se sont retirés des annonceurs partenaires de « Touche Pas à Mon Poste », suite à la diffusion d’une séquence homophobe dans l’émission animée par Cyril Hanouna sur C8.

Source : Par respect pour leurs valeurs, Orange et SFR boycottent l’émission de Cyril Hanouna

La Commission européenne inflige une amende de 110 millions d’euros à Facebook

Voilà une semaine qui aura coûté un quart de milliard d’euros à la société de Mark Zuckerberg, d’abord sanctionnée par la Cnil, puis par la Commission européenne. Cette dernière reproche à Facebook de lui avoir transmis des informations erronées lors de son rachat de WhatsApp en 2014, en lui garantissant qu’elle ne pourrait pas recouper ses données utilisateurs avec celles de l’application de messagerie instantanée à des fins publicitaires.

Source : La Commission européenne sanctionne Facebook d’une amende de 110 millions d’euros

Quand Verizon et AT&T s’interrogent sur leurs modèles économiques

Les mauvais résultats trimestriels enregistrés par les deux principaux opérateurs mobiles américains conduisent ces derniers à chercher de nouveaux relais de croissance, misant notamment sur la publicité et les médias.

Sources :
Quand Verizon s’interroge sur son modèle économique
Etats-Unis : comme Verizon, AT&T est chahuté dans la téléphonie mobile

Altice s’offre Teads pour concurrencer Google et Facebook sur la publicité en ligne

Hier, les dirigeants d’Altice et de Teads, start-up spécialisée dans la publicité vidéo, ont officialisé leur rapprochement. Outre une culture entrepreneuriale commune, Michel Combes et Pierre Chappaz affirment partager une même vision sur l’avenir du marché de la publicité en ligne, marché où la data jouera un rôle clé. Ensemble, ils entendent constituer une entité capable de concurrencer Google et Facebook.

Sources :
Altice rachète la boite de pub vidéos Teads, qui y gagne ?
Avec Teads, Altice veut concurrencer Google et Facebook sur la publicité en ligne

Le créateur du Web évoque les dangers les plus inquiétants pour l’avenir d’Internet

Quand Tim Berners-Lee, père fondateur du World Wide Web il y a près de 30 ans, alerte sur les dérives affectant sa création (perte de contrôle des données personnelles, viralité de la désinformation, développement de la publicité politique ciblée), forcément, on l’écoute… ou plutôt on lit sa lettre ouverte, traduite notamment en français.

Source : Three challenges for the web, according to its inventor

Bouygues part en campagne pour démocratiser l’Internet des Objets

Objenious, la filiale de Bouygues Télécom dédiée à l’Internet of Things a déployé son réseau LoRa (communication longue distance à bas débit) en 2016, et affirme couvrir 84% du territoire et 93% de la population. Ses dirigeants misent sur une politique de partenariats pour développer les usages et lancent une campagne de communication reprenant les codes des politiques.

Source : Objenious part en campagne pour démocratiser l’internet des objets

Commission européenne : vers de nouvelles règles pour les cookies publicitaires ?

La directive de « e-privacy », dévoilée en début de semaine par la Commission européenne, remet en cause le fonctionnement actuel des cookies publicitaires. Elle entend rendre l’opt-in (activation manuelle par l’internaute) obligatoire pour les cookies tiers, exploités par des régies publicitaires. Logiquement, ces dernières sont vent debout contre ce projet.

Source : Cookies publicitaires : la Commission européenne fixe les nouvelles règles

Google repousse le curseur de la privacy pour des publicités encore plus ciblées

Ou comment la firme de Mountain View s’autorise désormais à rapprocher les informations personnelles identifiables que les internautes lui livrent lorsqu’ils utilisent ses services (Gmail, YouTube, etc.) avec leurs habitudes de navigation pistées à travers DoubleClick, sa régie publicitaire, à des fins d’optimisation des performances de cette dernière.

google_privacy

Source : Publicité : Google s’autorise à identifier les internautes qu’il piste en ligne

Quand le porte-drapeau du blocage publicitaire sur le Web, se lance dans… la publicité

La société Eyeo, qui édite Adblock Plus, le plus populaire des bloqueurs de publicité en ligne, vient de lancer sa propre « place de marché » à destination des annonceurs et des éditeurs. Elle permettra à ces derniers de faire passer des annonces jugées « acceptables », qui ne seront pas bloquées… Eyeo prélevant au passage une commission sur les revenus générés.

Déjà critiquée l’an dernier pour avoir passé des accords opaques avec les géants de la publicité, l’entreprise allemande fait là un nouvel accroc à son costume de Robin des Bois du Net.

adblock

Source : AdBlock Plus, le champion de l’antipub, se lance dans la publicité

Verizon rachète Yahoo! pour près de 5 milliards de dollars

Avec cette acquisition, l’opérateur américain Verizon met la main sur les nombreux services en ligne de Yahoo! (mail, actualités, finance, etc.), sur son moteur de recherche, sur sa régie publicitaire et sur ses biens immobiliers.

Après le rachat d’AOL et de la majeure partie des activités publicitaires de Microsoft, Verizon poursuit sa stratégie de diversification dans la publicité en ligne, censée compenser la stagnation de son chiffre d’affaires dans le mobile.

yahoo

Source : Yahoo! vend son cœur de métier à Verizon pour 4,4 milliards d’euros

L’UE accuse à nouveau Google d’abus de position dominante

Après l’avoir épinglé en avril dernier, La Commission européenne continue d’enquêter sur les éventuels abus de position dominante de Google. Elle vient d’accuser le géant américain de violation présumée des règles concurrentielles européennes dans le cadre de ses pratiques publicitaires et de son service de comparaison de prix.

Une nouvelle pas complètement surprenante quand on lit l’article précédent

google

Source : L’UE accuse à nouveau Google d’abus de position dominante

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...