Altice s’offre Teads pour concurrencer Google et Facebook sur la publicité en ligne

Hier, les dirigeants d’Altice et de Teads, start-up spécialisée dans la publicité vidéo, ont officialisé leur rapprochement. Outre une culture entrepreneuriale commune, Michel Combes et Pierre Chappaz affirment partager une même vision sur l’avenir du marché de la publicité en ligne, marché où la data jouera un rôle clé. Ensemble, ils entendent constituer une entité capable de concurrencer Google et Facebook.

Sources :
Altice rachète la boite de pub vidéos Teads, qui y gagne ?
Avec Teads, Altice veut concurrencer Google et Facebook sur la publicité en ligne

Mobile World Congress 2017 : les opérateurs téléphoniques ? Des « écureuils fatigués » !

Malgré leurs promesses d’avenir 5G radieux et leurs stands « bling bling », les opérateurs de télécoms apparaissent au salon du mobile de Barcelone, le MWC17, comme des géants aux pieds d’argile.

Source : Mobile World Congress 2017 : les opérateurs téléphoniques ? Des « écureuils fatigués » !

Une analyse sans complaisance, mais non dénuée de pertinence.

youOrder, l’anti-Uber de la livraison urbaine

Fondée à Argenteuil, la start-up youOrder se distingue de ses concurrents en embauchant tous ses livreurs en CDI, plutôt que de faire appel à des indépendants. Un choix social qui correspond aussi à un positionnement commercial de qualité de service.

Non, tout n’est pas condamné à être ubérisé. Le salariat a encore de longues décennies devant lui.

Source : YouOrder, l’anti-Uber de la livraison urbaine

TF1 veut toujours facturer la distribution de ses chaînes aux opérateurs télécoms

En marge de la présentation de ses résultats annuels la semaine dernière, le groupe de télévision s’est à nouveau dit prêt à cesser la diffusion de ses chaînes sur Internet, le câble et le satellite, si les opérateurs refusent de payer pour diffuser ses programmes.

Dans un communiqué, Orange lui a d’ores et déjà opposé une fin de non-recevoir.

Source : TF1 menace de couper son signal sur les box Internet

« La Silicon Valley vise la conquête intégrale de la vie »

Grâce aux développements sans cesse accélérés de l’intelligence artificielle, les Gafa sont à l’origine d’une marchandisation de la vie et du dessaisissement de la décision humaine, affirme le philosophe Éric Sadin, auteur d’un essai au vitriol contre la Silicon Valley et son rêve transhumaniste : « La silicolonisation du monde ». Propos recueillis par Ivan Best et Sylvain Rolland

Source : « La Silicon Valley vise la conquête intégrale de la vie »

Vous pouvez aussi réécouter l’émission d’Inter : « Un jour dans le Monde« ,  et lire le livre d’Eric Sadin :

LA SILICOLONISATION DU MONDE
L’irrésistible expansion du libéralisme numérique.
L’échappée, collection « Pour en finir avec », 296 pages, 17 €.

Certes, cela peut sembler effrayant, et beaucoup se diront que c’est excessif… mais si, chacun à notre échelle, nous ne réfléchissons pas à ce qu’induit la numérisation et à ce que nous voulons faire de nos vies, nous risquons en effet de devenir très rapidement les marionnettes des GAFA et consort.

Comment la rentabilité d’Uber a augmenté de 40%

Un rapide calcul permet de constater que depuis la récente hausse de prix de la filiale française du géant californien, la rentabilité des chauffeurs a, en théorie, crû de près de 5%, mais celle de la plateforme flirte désormais avec les 40%. De quoi lui permettre d’aider financièrement les chauffeurs en difficulté, comme elle s’est engagée à le faire auprès du médiateur Jacques Rapoport.

Source : Comment la rentabilité d’Uber a augmenté de 40%

C’est ce qu’on appelle « le partage du profit »… no comment !

Bernard Stiegler : de l’expérimentation d’un « territoire apprenant contributif » en Seine-Saint-Denis

C’est à Plaine Commune, communauté d’agglomération de Seine-Saint-Denis présidée par Patrick Braouzec, que le philosophe Bernard Stiegler initie un projet d’expérimentation inédit et ambitieux : faire de ce territoire jeune et économiquement très dynamique, mais confronté au chômage de masse et aux défis de la mixité sociale et culturelle, un « territoire apprenant contributif ». Y seront menés des projets de « recherche-action » contributive, incluant donc les habitants, avec l’objectif de mettre en place, à terme, un revenu contributif, pour partager différemment la richesse à l’heure où l’automatisation fait vaciller l’emploi. Une initiative très intéressante, à suivre.

Source : Conversation avec Bernard Stiegler : « Faire de Plaine Commune en Seine-Saint-Denis le premier territoire contributif de France »

L’Uber-Economie aujourd’hui et demain

Voici une étude très complète sur l’Uber-Economie réalisée par Clipperton, banque d’affaires spécialisée dans les nouvelles technologies. Elle permet de mieux cerner à quoi correspond vraiment ce concept surmédiatisé mais encore assez flou dans sa définition, quelles sont ses caractéristiques et ses acteurs d’aujourd’hui et de demain.

Source : The ‘Uber-Economy’: how marketplaces empowering casual workers disrupt incumbents

En quête de rentabilité, Uber vise le « UberALL »

UberEATS, UberRUSH, UberFREIGHT… Après avoir perdu 4 milliards de dollars depuis sa création en 2009, dont plus de 1,2 milliard rien qu’au premier semestre 2016, le géant américain du VTC passe d’une stratégie d’expansion géographique à une multiplication de services additionnels pour accélérer sa diversification.

Source : En quête de rentabilité, Uber vise le « UberALL »

Selon Gilles Babinet, « toutes les entreprises ont vocation à devenir des plateformes »

Une interview du serial entrepreneur, également « Digital Champion » de la France auprès de la Communauté européenne, qui vient de publier son 3ème ouvrage, « Transformation digitale : l’avènement des plateformes ».

Rappelons, au passage, que Gilles Babinet était l’un des intervenants de notre Université d’été 2015, synthétisée dans notre ouvrage « Enjeux de la numérisation de nos vies ».

gillesbabinet

Source : « Toutes les entreprises ont vocation à devenir des plateformes » Gilles Babinet

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...