Pour l’Arcep, les terminaux sont le « maillon faible » d’un Internet ouvert

Le régulateur français des télécoms vient de publier un rapport intitulé Les terminaux, maillon faible de l’ouverture d’Internet. Selon ce dernier, les terminaux (smartphones, tablettes, assistants vocaux, etc.), leurs systèmes d’exploitation et leurs magasins d’applications limitent de facto notre accès à Internet en nous enfermant dans des écosystèmes propriétaires, restrictifs et peu compatibles entre eux. Visant une nouvelle fois les géants de l’IT, en particulier Google, Apple et Microsoft, l’Arcep formule une série de préconisations « pour assurer un internet ouvert et le libre choix des utilisateurs ».

Au-delà de la pertinence de cette analyse, on peut toutefois s’interroger sur la légitimité d’une telle démarche pour l’organe de réglementation français. Nous savons que l’Autorité cherche à étendre son périmètre d’intervention, mais il ne faudrait pas que cela se fasse au détriment de ses missions premières…

Source : Pour l’Arcep, les smartphones sont le « maillon faible » d’un Internet ouvert

Cybersécurité : le gouvernement veut enrôler les opérateurs

L’article 19 du projet de la nouvelle Loi de programmation militaire, présentée hier en Conseil des ministres, permet à l’Agence nationale des systèmes d’informations (Anssi) de s’appuyer sur les opérateurs télécoms pour la prévention des attaques informatiques. En fonction des cybermenaces qu’elle détectera, l’Anssi pourra en effet, sous le contrôle de l’Arcep, solliciter les opérateurs afin qu’ils scannent leurs réseaux pour lui fournir plus de détails.

Une disposition qui ne devrait pas manquer de se heurter à l’hostilité des associations de défense de la vie privée.

Source : Cybersécurité : le gouvernement veut mettre les télécoms à contribution pour détecter les attaques

Conflit TF1-Orange : « préoccupé », le CSA propose sa médiation

Le bras de fer entre TF1 et Orange commence à prendre une tournure politique. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel vient en effet de s’inviter dans un conflit auquel il entend mettre un terme.

Source : TF1 contre Orange : le CSA s’invite dans la danse

Violences faites aux femmes en ligne : il y a urgence !

Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) a remis hier à Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État au numérique, un rapport accablant sur l’état des violences faites aux femmes en ligne. Le HCE affirme ainsi que 73% des femmes en sont victimes, notamment sous la forme d’un harcèlement sexiste et sexuel via la publication d’images ou de propos insultants, dénigrants ou menaçants, mais aussi d’un cyber-contrôle par leur conjoint. « Pour en finir avec l’impunité des violences faites aux femmes en ligne », le HCE formule de nombreuses recommandations.

Il faut que la société prenne conscience que ces violences s’inscrivent dans un continuum avec les violences faites aux femmes. La stratégie de l’agresseur en ligne est la même que hors ligne, son désir d’emprise identique, et le traumatisme pour les victimes aussi grave.

Source : Internet, un lieu hostile pour les femmes ?

Orange : des premiers tests de la 5G, avant un déploiement en 2020

Hier, Orange a multiplié les annonces concernant ses préparatifs pour l’arrivée de la 5G. Dans la perspective d’un déploiement en 2020, l’opérateur historique va mener des premiers tests en France, à Lille et Douai, et en Roumanie. L’occasion pour Orange de rappeler que la technologie 5G servira aussi bien le grand public que les industriels.

Source : Orange va mener des premiers tests de la 5G avant un déploiement en 2020

Etats-Unis : levée de boucliers contre l’idée d’un réseau 5G financé par Washington

Hier, le Wall Street Journal évoquait une idée circulant à la Maison-Blanche d’un réseau 5G financé par l’Etat fédéral américain. Face aux fortes ambitions de la Chine dans ce domaine, l’objectif de ce projet serait de créer un réseau « sûr ». Cette perspective n’a cependant pas tardé à faire l’unanimité contre elle, du président de l’organisme de régulation américain aux intervenants du secteur.

Source : Etats-Unis : l’idée d’un réseau 5G financé par Washington provoque une levée de boucliers

Orange a le réseau le plus performant en France

Ce n’est pas vraiment une surprise, mais plutôt une confirmation des chiffres régulièrement fournis par l’Arcep. Qosi, spécialiste de la mesure de la qualité de service des opérateurs mobiles, vient de livrer un rapport compilant les données qu’il a recueillies durant toute l’année 2017 : Orange y arrive en tête sur 5 des 6 protocoles de test (transferts de données descendant et montant, navigation web, visualisation de vidéos en streaming, communications vocales, et envois de SMS, pour lequel l’opérateur historique ne prend que la 2ème place), ainsi que sur la navigation Web sur le réseau ferroviaire.

Source : QoS : Orange remporte le prix de l’opérateur de l’année, Free Mobile distancé

Orange envisagerait l’interruption de la diffusion de TF1 à ses abonnés

Si le Groupe TF1 a réussi, en fin d’année dernière, à faire payer SFR pour la diffusion de ses chaînes via ses box, les négociations avec Orange sont, elles, très tendues. Selon La Tribune, l’opérateur historique se préparerait même, d’un point de vue technique, à l’éventualité d’une interruption temporaire du signal, envisageant par ailleurs d’en avertir ses abonnés en amont.

Source : Orange envisage de couper la diffusion de TF1 à ses abonnés

Comment la presse a raté le virage du numérique

Une passionnante analyse du journaliste Nicolas Kayser-Bril, qui nous explique pourquoi les grands noms de la presse traditionnelle, pourtant pionniers du Web, sont aujourd’hui de simples prestataires des géants du Net, quand ces derniers ne les ont pas purement et simplement rachetés.

Source : Comment une industrie a raté le virage des données et du numérique

Zones blanches et couverture 4G : les nouvelles obligations des opérateurs

Il y a un peu plus d’une semaine, les opérateurs, le régulateur et le gouvernement annonçaient un accord « historique » pour en finir avec les zones blanches. En début de semaine, l’Arcep a publié un document précisant les engagements des opérateurs.

Source : Zones blanches, couverture 4G : l’Arcep précise les nouvelles obligations des opérateurs

La France et le Royaume-Uni attachés à la neutralité du Net

Alors que Washington vient de rompre avec la neutralité du Net, Paris et Londres la défendent dans un communiqué de presse commun, consécutif à l’édition 2018 du sommet franco-britannique, qui s’est déroulé la semaine dernière.

Nous voulons réaffirmer notre engagement et notre soutien en faveur du principe de neutralité du net qui encourage la gratuité et l’ouverture de l’Internet.

Source : La France et le Royaume-Uni soulignent leur attachement à la neutralité du net

La 5G sera testée dans neuf villes françaises cette année

L’Arcep va lancer 9 sites pilotes (Lyon, Bordeaux, Lille, Douai, Montpellier, Nantes, Le Havre, Saint-Etienne et Grenoble), afin de permettre aux opérateurs mobiles, mais aussi à d’autres acteurs, de tester en grandeur nature la cinquième génération de communications mobiles.

Source : « Neuf sites pilotes pour la 5G en 2018-2019 », annonce Sébastien Soriano, président de l’Arcep

Le président de l’Assemblée veut inscrire la neutralité du Net dans la Constitution

Aux Etats-Unis, responsables politiques et associations s’efforcent de ressusciter le principe de neutralité du Net, enterré en décembre par la Federal communications commission.

En France, une telle éventualité semble difficilement envisageable. Pourtant, le président de l’Assemblée, François de Rugy, a appelé de ses voeux la reconnaissance du numérique « comme un droit fondamental en promouvant un accès libre, égal et universel aux réseaux », souhaitant ainsi « constitutionnaliser la neutralité du Net ».

« Il n’y a aucun besoin de modification législative ou constitutionnelle. Il faut laisser le temps au cadre actuel de se mettre en œuvre. A ce stade, aucun problème réel n’a d’ailleurs été soulevé par les autorités européennes », lui a répondu la Fédération française des télécoms. De fait, la situation dans l’Hexagone est très différente de celle des Etats-Unis, la neutralité du Net y étant garantie par des textes européens qui priment les lois nationales des Etats.

Source : Le président de l’Assemblée veut inscrire la neutralité du Net dans la Constitution

La 5G, une révolution sous conditions

Que faut-il vraiment attendre de la 5G ? Simple évolution de la 4G ou véritable révolution technologique, susceptible d’impacter de nombreux secteurs ? Alexandre Ménard, Directeur associé du cabinet McKinsey & Company, fait le point.

Source : La 5G, une révolution sous conditions

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...