Roomba, le robot aspirateur qui avale aussi vos données

iRobot, constructeur de Roomba, a fait part de son intention de commercialiser les données collectées par ses robots aspirateurs à propos de leur environnement. Ainsi, le plan et la disposition des lieux de vie dans lesquels ils sont utilisés pourraient être revendus à Amazon, Google ou Apple, qui les trouveraient sans doute très utiles à l’ère de la maison connectée.

Source : Roomba : Le robot-aspirateur mignon se transforme en espion

L’IoT : « Intranet of Things » aujourd’hui, demain « Intelligence of Things » ?

Une courte mais pertinente analyse de Luc Julia, père français de Siri, l’assistant personnel d’Apple. Désormais en charge de l’Internet of Things chez Samsung, il partage sa vision du futur.

Source : Pour Luc Julia (Samsung), l’IoT est « l’intranet of things » aujourd’hui et devra être « l’intelligence of things » demain

A qui profite vraiment l’Internet des Objets ?

Au-delà des services proposés par les objets connectés, il y a les multiples données qu’ils collectent, au bénéfice des entreprises qui les ont fabriqués… Un article passionnant qui remet les choses à leur place.

Source : Rise of the machines: who is the ‘internet of things’ good for?

Ce qu’il faut retenir du dernier show Hello d’Orange

Virtualisation de la livebox, Orange Bank, Djingo… Comme chaque année, l’opérateur historique a présenté les innovations technologiques majeures qu’il compte proposer à ses clients grand public et entreprises.

Source : Virtualisation de la livebox, Bank, Djingo… : ce qu’il faut retenir du show Hello d’Orange

Bouygues part en campagne pour démocratiser l’Internet des Objets

Objenious, la filiale de Bouygues Télécom dédiée à l’Internet of Things a déployé son réseau LoRa (communication longue distance à bas débit) en 2016, et affirme couvrir 84% du territoire et 93% de la population. Ses dirigeants misent sur une politique de partenariats pour développer les usages et lancent une campagne de communication reprenant les codes des politiques.

Source : Objenious part en campagne pour démocratiser l’internet des objets

900 000 box Internet de Deutsche Telekom victimes d’un piratage

Les objets connectés sont loin d’en avoir terminé avec le malware Mirai, déjà responsable d’une énorme attaque sur l’infrastructure globale du Net il y a quelques semaines. Cette fois, ce sont près d’un million de box Deutsche Telekom qui ont été touchées, provoquant de sérieux dysfonctionnements.

dt

Source : Mirai : une variante s’attaque aux routeurs, 900 000 clients Deutsche Telekom touchés

Internet des Objets : l’Arcep balaye l’idée d’une régulation trop stricte

Le sujet de la régulation de l’Internet des Objets a récemment été mis sous les feux de l’actualité par la violente cyberattaque essuyée par les plus grands sites mondiaux, suite à des failles de sécurité de certains objets connectés.

Lors d’une conférence organisée par l’Arcep à l’occasion de la publication de son livre blanc sur l’Internet des Objets, Sébastien Soriano, président de l’organe de régulation des télécoms, n’a pas minimisé les risques, mais s’est refusé à envisager d’emblée une réglementation trop stricte. Soucieux de ne pas brider l’innovation, il entend s’appuyer sur une collaboration avec toutes les institutions amenées à encadrer l’Internet des objets pour mettre en place des règles susceptibles d’évoluer avec le contexte d’un secteur encore peu mature.

10349785-le-manifeste-pour-la-5g-signe-par-les-operateurs-se-conclut-par-un-chantage

Source : Internet des objets : l’Arcep balaye l’idée d’une régulation trop stricte

Les objets connectés, un danger pour Internet ?

Il y a une quinzaine de jours, des grands sites Internet comme Amazon, Netflix, Twitter, Reddit, Spotify ou Tumblr ont vu leurs services perturbés pendant quelques heures suite à une attaque contre une partie de l’infrastructure du réseau global. Cette attaque est la dernière manifestation d’un phénomène en plein essor : le piratage d’objets connectés mal sécurisés pour constituer des réseaux de machines offensifs. Un fléau qu’il semble bien difficile d’endiguer…

malware

Source : Le retour des botnets ou pourquoi les objets connectés sont un danger pour l’Internet

Bruxelles veut stimuler les investissements pour préparer l’arrivée de la 5G

La Commission européenne se prépare à lancer des réformes pour inciter les opérateurs à investir davantage d’argent dans la 5G, notamment pour ne pas rater le décollage de l’Internet des objets.

5g

Source : Bruxelles veut doper les investissements télécoms

Le pire de la high tech: arme smartphone, matelas anti-infidélité, business de la délation…

Quand des entrepreneurs cyniques mettent les nouvelles technologies au service des plus bas instincts de l’être humain, cela donne une série de produits et d’applications au mieux moralement discutables, au pire carrément effrayants. Revue de détail.

Source : Le pire de la high tech: arme smartphone, matelas anti-infidélité, business de la délation…

Si l’article avait été publié le 1er avril, cela aurait pu ressembler à une grosse farce… Il n’en est rien. Et si certaines applications peuvent prêter à sourire pour un adulte sain d’esprit, leurs effets sont réellement dévastateurs sur les enfants et les adolescents. Parents, protégez donc votre progéniture avant que leur monde ne bascule dans le cauchemar permanent !

« Si les opérateurs mobiles tuent Sigfox, un autre arrivera derrière »

A la tête de Sigfox, pionnier français des objets connectés, Ludovic Le Moan, présent au MWC à Barcelone, dénonce le « bashing » des opérateurs mobiles à son encontre. D’après lui, des acteurs comme Bouygues Telecom et Orange souhaitent l’empêcher de se développer pour gagner du temps. En attendant l’arrivée de la 4G-LTE-M et de la 5G, qui seront calibrés pour l’Internet des objets.

Source : « Si les opérateurs mobiles tuent Sigfox, un autre arrivera derrière »

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...