Lutte contre le chômage : mieux vaut miser sur les PME que sur les GAFA

Aussi impressionnantes soient-elles, les promesses de recrutements par centaines des grands groupes, à commencer par les GAFA, ne résorberont pas les problèmes du chômage de masse. Moteurs de la croissance et créatrices d’emplois durables à l’échelle mondiale, ce sont bien les PME qui feront la différence dans les prochaines années, comme nous le rappelle l’édition 2017 du rapport Emplois et questions sociales dans le monde de l’Organisation Internationale du Travail.

Source : Emploi : mieux vaut miser sur les PME que sur les GAFA dans la lutte contre le chômage

Uber menace de cesser ses activités au Québec

Sale temps pour le service de VTC, déjà menacé d’être banni de Londres, et qui engage un bras de fer avec le gouvernement canadien pour le pousser à abandonner les nouvelles mesures (formation des chauffeurs et vérification de leurs antécédents judiciaires, contrôle annuel des véhicules) qu’il souhaite mettre en place pour encadrer ses activités, mesures auxquelles sont déjà soumises les chauffeurs de taxis.

Source : Au Québec, Uber menace de cesser son activité à causes de règles jugées restrictives

HP Entreprise va supprimer 5000 emplois dans le monde

La société informatique américaine Hewlett Packard Enterprise a l’intention de supprimer au moins 5000 emplois au niveau mondial, soit 10% de ses effectifs. Ces réductions d’effectifs devraient débuter avant la fin de l’année, et concerner tant les salariés américains que ceux des autres pays, dont la France, où est implanté HPE.

Source : HP Entreprise va supprimer 5.000 emplois dans le monde

Selon la CNUCED, les robots menacent désormais les emplois qualifiés dans les pays développés

Dans son dernier rapport, la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement plaide notamment en faveur de l’usage de « robots collaboratifs » dans l’industrie.

Source : Robots : les emplois qualifiés menacés dans les pays développés

Quels Etats peuvent encore rivaliser avec les géants du Net ?

L’économie numérique a fait émerger des géants qui combinent l’expertise technique, la puissance financière, la maîtrise de la transformation technologique de nos sociétés ainsi que le quasi-monopole de l’accès au patrimoine informationnel planétaire, dès lors qu’il est numérisé. Rassemblés sous l’acronyme Gafam (Google-Alphabet, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft…), leur capitalisation boursière cumulée tutoie désormais les 3.000 milliards de dollars. Soit nettement plus que le PIB français [2.228,9 milliards d’euros en 2016, selon les dernières estimations de l’Insee, NDLR].

Lire la suite : Quels Etats peuvent encore rivaliser avec les géants du Net ?

Drahi à nouveau au coeur des rumeurs sur le marché américain

Source : Drahi à nouveau au coeur des rumeurs sur le marché américain

Altice et sa filiale américaine, Altice USA, plancheraient sur une offre de rachat, croit savoir CNBC.
Altice va-t-il poursuivre ses emplettes aux Etats-Unis ? Patrick Drahi s’intéresserait à Charter Communications, croit savoir la chaîne d’informations économiques CNBC, citant des sources proches du dossier. Aucune proposition n’aurait encore été formulée, mais Altice et sa filiale américaine, Altice USA, plancheraient sur une offre de rachat.

Après WannaCry, voilà Petya

Visiblement parti d’Ukraine, le virus Petya a touché de nombreuses grandes entreprises partout dans le monde la semaine dernière. Voilà un tour d’horizon des principales questions qui se posent après la découverte de ce nouveau logiciel de racket, un mois après l’épidémie due à son prédécesseur, WannaCry.

Source : Virus informatique Petya : les réponses à vos questions

Comment l’intelligence artificielle va révolutionner les télécoms

A travers le monde, des grands opérateurs comme Orange, Softbank ou Telefonica misent sur les dernières avancées en matière d’intelligence artificielle pour mieux gérer leurs relations avec les clients ou déployer de nouveaux services à forte valeur ajoutée.

Source : Comment l’intelligence artificielle va révolutionner les télécoms

Adieu SFR, bonjour Altice

Créée en 1987, la Société Française du Radiotéléphone s’appellera bientôt Altice, du nom de sa maison-mère, qui va apposer sa marque sur (presque) tous ses actifs dans le monde d’ici à fin 2018. Attendu, ce changement a été officialisé en milieu de semaine dernière par Patrick Drahi, qui présente son groupe comme « une grande famille », unie par les mêmes « valeurs ». Qu’en pensent les milliers de collaborateurs dont Altice veut se séparer en France ?

Source :
SFR change de nom et deviendra Altice
Quand Drahi veut faire d’Altice « une grande famille »

Quand une cyberattaque touche 200000 ordinateurs dans 150 pays

Ce week-end, un programme informatique de type « rançongiciel » s’est déployé à très grande vitesse partout dans le monde. Des services publics et des multinationales de 150 pays, à l’instar de l’opérateur espagnol Telefonica, figurent au nombre des victimes de cette cyberattaque.

Source : Le point sur la gigantesque cyberattaque qui touche 150 pays

Dans les pays en développement, deux tiers des emplois menacés par l’automatisation ?

C’est en tout cas l’estimation terrifiante du président américain de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, qui évoque notamment des taux de destruction d’emplois de 85% pour l’Ethiopie, mais aussi 77% pour la Chine ! Si nous ne disposons malheureusement pas du détail des sources d’où il tire ses prévisions, voilà cependant de quoi alimenter encore le débat sur l’impact de la robotisation sur le marché du travail.

Source : Robots : les propos alarmants de la Banque mondiale sur l’emploi

McKinsey estime que plus de 40 % des emplois en France sont menacés par la robotisation

Le cabinet McKinsey vient à son tour apporter son écot au débat (dont nous nous sommes notamment fait l’écho ici, ici ou ) concernant l’ampleur du phénomène de destruction des emplois induit par la robotisation. Le verdict de son étude, qui repose sur l’analyse des économies de 46 pays dans le monde, représentant 80 % du marché du travail mondial, est terrible : aujourd’hui, la moitié des activités de l’économie mondiale pourraient être robotisées, ce qui aboutirait à la destruction de 1,2 milliards d’emplois à temps plein. Avec un potentiel de substitution de 43%, la France ferait plutôt figure de rescapée…

Source : En France, 40 % des emplois peuvent être remplacés par des machines

En Australie, du Wi-Fi gratuit dans les bus… contre des données personnelles

Le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud vient d’annoncer que du Wi-Fi gratuit sera fourni à titre d’essai dans 50 bus, grâce à APN Outdoor, un opérateur réseau qui collecte ouvertement une grande quantité de données utilisateurs et se réserve le droit de les transmettre à des tiers.

Source : Sydney teste le Wi-Fi gratuit dans ses bus avec un opérateur qui collecte et divulgue les informations personnelles des utilisateurs

SFR envisagerait d’abandonner sa marque

Une réflexion est engagée chez l’opérateur au carré rouge, qui souhaite se créer une nouvelle image, plus adaptée aux ambitions internationales de sa maison-mère. Cela lui permettrait par ailleurs d’abandonner une marque qui s’est dégradée ces dernières années.

Source : SFR envisage d’abandonner sa marque pour faire table rase du passé

L’OIT veut être au cœur de l’avenir du marché du travail

robots

Une commission internationale de haut niveau sera créée d’ici à l’été. L’initiative a reçu le soutien de la quasi-totalité des Etats membres.
Qui mieux que l’Organisation internationale du travail (OIT), instance tripartite rassemblant gouvernements, syndicats et patronat, peut se pencher sur l’avenir du marché du travail ?
Source : L’OIT veut être au cœur de l’avenir du marché du travail

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...