Amazon recrute massivement, mais 1 de ses employés sur 7 est… un robot

Le géant américain du e-commerce vient d’annoncer qu’il créerait 15 000 emplois supplémentaires en Europe cette année (et 100 000 aux Etats-Unis sous 18 mois), dont 1500 en France.

Toutefois, au regard de son chiffre d’affaires, ses effectifs restent bien inférieurs à ceux de ses concurrents. De fait, pour améliorer ses performances sans dégrader ses résultats financiers, Amazon préfère investir massivement dans la robotisation.

Source : Amazon recrute massivement mais un employé sur sept est… un robot

Microsoft en appelle à la création d’une « convention de Genève numérique »

En miroir aux textes concernant la protection des civils en temps de guerre, le président et directeur juridique de Microsoft, Brad Smith, appelle les Etats à signer « une convention de Genève numérique qui engage les gouvernements à adopter les normes requises afin de protéger les citoyens sur Internet en temps de paix ».

Source : Microsoft appelle à une « convention de Genève numérique » contre les piratages

SFR va tester les publicités ciblées à la télévision, une première en France

La publicité ciblée consiste à adapter les spots aux téléspectateurs en fonction des données que détient l’opérateur sur eux.

Source : SFR va tester les publicités ciblées à la télévision, une première en France

Mais comment c’est possible ça ?Tout simplement parce que vous êtes, à chaque seconde de votre vie, de plus en plus pistés, par votre opérateur… ou par votre téléviseur, comme le rappelle cet article : Les postes Vizio surveillaient le comportement des téléspectateurs à leur insu.

Le plus étonnant, c’est que ça ne semble plus guère émouvoir grand monde « du moment que le consommateur en est informé » et qu’éventuellement il a donné son consentement au travers de CGV (Conditions Générales de Vente) dont il a du mal à saisir toutes les implications…

Notre consommation, et donc notre pensée, d’autant plus lorsqu’il s’agit de « consommer » des contenus informatifs et culturels, est donc chaque jour un peu plus piloté par nos écrans. Cela ne vous donne pas envie de les éteindre, tout simplement ?

Le futur du travail par McKinsey | Viuz

Automatisation, polarisation intelligence artificielle, robotique….Dans son dernier briefing McKinsey dresse le bilan d’un monde du travail en état de flux

Source : Le futur du travail par McKinsey | Viuz

Une vision du monde, parmi d’autres… mais en général écoutée par les Directions d’entreprises, et donc bonne à connaître ne serait-ce qu’à ce titre.

Pour ceux qui s’interrogent sur la signification de l’acronyme « STEM », la réponse est là.

Et pour les anglophones, le rapport de McKinsey est ici.

Les travailleurs indépendants heureux sont ceux… qui ont choisi de l’être

Les travailleurs indépendants heureux sont ceux… qui ont choisi de l’être

Retour sur une très instructive enquête du McKinsey Global Institute qui propose des chiffres concernant les indépendants et fait la part des choses entre leurs différentes conditions. Ainsi, sur les 13 millions de personnes engagées dans l’économie indépendante en France, près du tiers le sont par nécessité. Logiquement, ils ne vivent pas cette situation avec le même bonheur que les indépendants volontaires.

Source : Les travailleurs indépendants heureux sont ceux qui ont choisi de l’être

Cinq chiffres chocs sur les inégalités extrêmes : à Davos, aidez-nous à redistribuer les cartes – Oxfam

A l’ouverture du forum de Davos, « savoureusement » illustré par Thibaut Soulcié pour Le Monde, les rappels de l’Oxfam ne sont pas inutiles :

Un fossé immense entre les plus riches et le reste de la population enferme des millions de personnes dans la pauvreté, fracture nos sociétés et affaiblit la démocratie. Découvrez, en quelques chiffres chocs, l’ampleur de ces inégalités et agissez avec nous maintenant.

Source : Cinq chiffres chocs sur les inégalités extrêmes : à Davos, aidez-nous à redistribuer les cartes | Oxfam International

Des approfondissements sont disponibles directement sur le site de l’Oxfam.

Pour les anglophones, on peut également lire :

  • The Inclusive Growth and Development Report 2017, publié par le World Economic Forum himself, qui montre notamment que le revenu annuel médian a reculé depuis cinq ans dans les pays avancés;
  • The 2017 Edelman Trust Barometer, une étude annuelle qui met en évidence le recul de la confiance des populations face à 4 institutions clefs : les entreprises, les gouvernements, les organisations non gouvernementales, et les médias. Un phénomène nouveau depuis que l’étude existe (2012).

On peut s’interroger sur la volonté réelle des participants au Forum de Davos à réellement changer les choses : ils sont évidemment du côté du manche et non du côté de l’enclume. Cependant, ils commencent à s’inquiéter.

Prémisse du changement ? Ne rêvons pas trop : si les populations elles-mêmes ne prennent pas leur destin en main, en tant que citoyens comme en tant que travailleurs, il ne se passera évidemment pas grand chose.

La France solide troisième au Top 100 de l’innovation

Source : La France solide troisième au Top 100 de l’innovation, Sciences & Prospectives

L’analyse des brevets déposés et de leur utilisation par des tiers est une méthode régulièrement utilisée pour mesurer le degré d’innovation d’une entreprise, d’un secteur d’activité ou d’une nation : on peut à ce titre considérer ce Top 100 comme un outil légitime pour opérer des comparaisons… même si l’innovation ne se réduit pas forcément au dépôt de brevets.

A noter : un seul opérateur de télécommunications au palmarès : le japonais NTT.

« En Afrique, Orange bouscule les habitudes dans la banque »

Malgré son énorme potentiel, les banques, africaines et européennes, ont ralenti leur développement d’agences sur le continent, selon une étude du cabinet Nouvelles Donnes. Pendant ce temps, un acteur à la croissance exponentielle a émergé : le service Orange Money de l’opérateur télécoms français. Le géant panafricain Ecobank a commencé à réagir.

Source : « En Afrique, Orange bouscule les habitudes dans la banque »

Liberté sur Internet en France : une trajectoire inquiétante

Depuis deux années, la note attribuée à la France par l’ONG Freedom House, dans son rapport annuel sur l’état des libertés sur Internet dans le monde, connaît une légère dégradation. Si la situation n’est pas catastrophique, la mise en place et le maintien de l’état d’urgence, l’adoption de textes comme la loi Renseignement, et les réformes pénales récemment mises en œuvre ont contribué à cette érosion.

liberte_internet

Source : La liberté sur Internet en France a encore reculé en 2016

L’avenir des filles âgées de 10 ans en 2016 : un enjeu pour la stabilité et la croissance

children-200066_1920

Dans son rapport annuel, le Fonds des Nations unies pour la population scrute l’avenir des jeunes filles qui auront 25 ans en 2030.

Source : L’avenir des filles âgées de 10 ans en 2016 : un enjeu pour la stabilité et la croissance

Un rappel d’éléments connus, mais qu’il est important de garder en mémoire.

En France et en Europe, nous ne devons pas relâcher nos efforts sur l’insertion des filles, qu’elles puissent prendre la place qu’elles méritent dans les entreprises et dans la vie de la nation.

A la CFE-CGC Orange, nous militons notamment pour une meilleure intégration des filles dans les métiers techniques. Cela procure au moins deux bénéfices :

  • la mixité des équipes est toujours bénéfique à plusieurs niveaux : dynamisme, qualité des échanges et des comportements au travail, créativité accrue…
  • l’intégration des filles dans les métiers techniques permet de faire évoluer la culture d’entreprise, le regard sur les femmes au travail, et, à moyen terme, de briser les plafonds de verre pour permettre l’accès des femmes aux postes de responsabilité.

Faire évoluer notre culture et nos modes de fonctionnement dans les pays dits « développés », dans un monde de plus en plus globalisé, c’est aussi ouvrir des voies plus larges pour toutes les filles du monde.

Demain, des syndicats du numérique ?

Sur Open Democracy.net, deux chercheurs britanniques ont récemment publié une stimulante tribune de défense des coopératives et des syndicats, à l’heure de l’économie collaborative.

Nous avons besoin de penser de façon créative comment utiliser les outils numériques pour développer la collaboration entre travailleurs plutôt que pour favoriser leur mise en concurrence.

Dans un monde où l’atomisation du travail continue à être utilisée contre les travailleurs, nous ne devons pas oublier un vieux cri de ralliement qui nous a bien servi : travailleurs du monde entier, unissez-vous !

chaine_humaineSource : Coopératives, forces et limites