IA : la France affiche ses grandes ambitions… et ses moyens limités

Coup de fouet à la recherche, ouverture des données, cadre réglementaire incitatif… Dans la foulée du rapport Villani, le président de la République a dévoilé, en fin de semaine dernière, la stratégie française en matière d’intelligence artificielle, que l’Etat soutiendra en investissant 1,5 milliard d’euros d’ici à 2022. La France espère ainsi « positionner la France parmi les grandes nations » sur cette nouvelle révolution technologique. Toutefois, au regard des investissements colossaux consentis par les Etats-Unis ou la Chine, on peut se demander si ces efforts seront suffisants.

Source : Intelligence artificielle : Macron lève le voile sur la stratégie française

Intelligence artificielle : Cédric Villani dévoile son rapport

Mandaté en septembre dernier par le Premier ministre sur la thématique de l’Intelligence artificielle, le mathématicien et député Cédric Villani vient de rendre public son rapport pour une stratégie nationale et européenne.

Prenant acte du retard de la France dans ce domaine, il propose de nombreuses mesures pour le combler, avec notamment un investissement dans la recherche sur les quatre secteurs prioritaires que sont la santé, l’environnement, les transports et la défense, et une politique de mise en commun des données, sous la tutelle et la protection de l’État.

Dans le même temps, France Stratégie publie un rapport analysant l’impact de l’intelligence artificielle sur le monde du travail.

Sources :
Intelligence artificielle: les propositions de Cédric Villani
Cédric Villani : « Je n’ai pas peur de la singularité technologique »
Comment l’intelligence artificielle va transformer le monde du travail

Ubérisation : les acteurs historiques contre-attaquent

Même plus peur ! Les leaders de l’industrie sont en passe de reprendre les rênes de l’innovation, qu’ils avaient un temps laissés aux « disrupteurs » numériques. C’est en tout cas ce qu’affirment leurs dirigeants dans une récente étude mondiale menée par IBM.

Source : Ubérisation : les acteurs historiques contre-attaquent…

La France parmi les 10 pays les plus innovants au monde

Ce n’est qu’un classement parmi d’autres, mais il est reconnu internationalement : dans l’édition 2018 du Bloomberg Innovation Index, qui classe les pays les plus innovants en s’appuyant sur sept critères, parmi lesquels les dépenses en R&D, le nombre d’entreprises travaillant dans les hautes technologies, le nombre de chercheurs ou encore l’intensité des dépôts de brevets, la France se situe au 9ème rang mondial, gagnant deux places par rapport à 2017. Dans le même temps, les Etats-Unis, 11èmes, font le trajet inverse.

Source : Innovation : la France passe devant les USA (sérieux !)

« Google et Microsoft ont acquis des monopoles temporaires qui semblent se perpétuer »

Une très stimulante interview de François Lévêque, auteur de l’ouvrage « Les Habits neufs de la concurrence : Ces entreprises qui innovent et raflent tout » (septembre 2017, Odile Jacob), qui analyse, loin des clichés, le phénomène complexe de la concurrence.

S’exprimant notamment sur les GAFA, il estime que, contrairement à la conception de Schumpeter,  selon laquelle une entreprise ne peut dominer le marché qu’un certain temps, il n’est pas évident, aujourd’hui, de savoir si les géants du numérique se feront un jour concurrencer et battre par de nouveaux acteurs. De fait, loin de se contenter de profiter de leur situation de rente, ces derniers multiplient les innovations dans des secteurs variés, ce qui contribue à renforcer leur toute-puissance.

Source : « Google et Microsoft ont acquis des monopoles temporaires qui semblent se perpétuer »

Le premier médicament connecté : un Big Brother médical ?

Les autorités sanitaires américaines ont autorisé la mise sur le marché d’un médicament agissant contre des troubles psychiques comme la schizophrénie ou la bipolarité, et doté d’un capteur connecté, indiquant quand il est ingéré. Censé aider les patients à mieux suivre leurs traitements et… les assureurs à faire de fortes économies sur les coûts liés aux complications médicales, ce médicament inquiète certains professionnels de santé, qui craignent une surveillance généralisée des patients et anticipent des risques autour du partage des données médicales.

Source : Le premier comprimé connecté : un Big Brother médical ?

La France ne veut pas rater la « révolution » de l’Intelligence artificielle

Le Premier ministre Edouard Philippe a lancé officiellement la mission IA, supervisée par le mathématicien et député Cédric Villani. Il a rappelé que la France avait « une très belle carte à jouer » dans ce domaine, en s’appuyant sur « un vivier de start-up spécialisées », « l’excellence de la recherche » et la possibilité d’exploiter des bases de données « de très grande qualité ». Reste maintenant « à créer un vrai écosystème au niveau national ».

Source :
Intelligence artificielle: le gouvernement ne veut pas rater cette « révolution »
Cédric Villani : « L’intelligence artificielle est l’affaire de tout le monde »

L’intelligence artificielle, la plus « hype » des tendances technologiques selon Gartner

Comme chaque année à la même époque, Gartner nous a livré cet été son hype cycle qui analyse le parcours des technologies de rupture, de leur apparition à leur adoption par le grand public. Le cru 2017 positionne l’intelligence artificielle, les expériences immersives et les plateformes numériques au sommet de la vague.

Source : L’IA au firmament des tendances technologiques selon Gartner

Qwant passe au machine learning / deep learning avec Nvidia

Le Français Qwant s’équipe en supercalculateurs Nvidia DGX-1. Des machines à base de GPU Testla, adaptées au monde du deep learning.

Nvidia, déjà réputé dans l’univers du jeu vidéo pour ses cartes graphiques intégrant des processeurs spécialisés dans les calculs parallèles massifs, développe avec assez de réussite ses propres solutions matérielles et logicielles de véhicules autonomes – fussent-ils des voitures ou des drones – pour se trouver des partenaires de renom comme Bosch et Toyota.

Il sera intéressant de voir ce que donnera l’alliance de cet outsider de l’intelligence artificielle avec le moteur de recherche français qui se veut une alternative éthique à Google lorsque ce dernier utilise déjà ses propres processeurs TPU dédiés aux réseaux neuronaux.

Vidéos :

Sources :

Les assistants vocaux s’invitent dans l’univers professionnel

Cortana, Alexa, Siri, etc. Les assistants vocaux s’immiscent partout, des PC aux smartphones, en passant par les objets connectés. Jusqu’à s’inviter dans l’entreprise.

Source : Les assistants vocaux feront bientôt partie du paysage des entreprises

Quand Telefonica se réinvente au-delà des télécoms

En pleine transformation digitale, l’opérateur téléphonique espagnol a deux priorités : se connecter à l’écosystème mondial de l’innovation en allant au-delà de son cœur de métier, et tirer parti des données qu’il collecte dans le cadre de l’utilisation de son réseau par ses clients, en veillant à respecter la vie privée de ces derniers. Pour en savoir plus, voici un court reportage effectué au siège de la société à Madrid.

Source : Avec Wayra, Luca et Aura, Telefonica veut se réinventer au-delà des télécoms

Amazon vous entendait, maintenant il peut vous voir

On connaissait déjà Echo, l’enceinte intelligente d’Amazon, capable d’entendre, de comprendre et d’exécuter les ordres de son propriétaire, en s’appuyant sur les capacités d’analyse d’Alexa, l’assistant personnel intelligent développé par l’entreprise de Jeff Bezos. Voici maintenant sa déclinaison Echo Look, qui intègre une caméra connectée permettant à ses utilisateurs de se prendre en photo ou en vidéo pour les conseiller sur leurs choix vestimentaires…

Un gadget qui soulève bien évidemment de fortes inquiétudes en matière de protection des données personnelles.

Source : Avec Echo Look, Amazon veut observer les gens normaux

« Tout transformer en données pour tout transformer par les données »

A l’occasion de la 10ème édition du Forum Netexplo, une très intéressante chronique de Julien Levy, professeur à HEC, qui s’interroge sur les tendances à venir en matière de numérique.

Source : Tout transformer en données pour tout transformer par les données

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...