1 entreprise (de plus de 10 salariés) sur 3 n’a pas de représentant du personnel

Malgré l’obligation légale, 33% des établissements de plus de 10 salariés (et 54% des établissements de 11 à 19 salariés) ne sont couverts par aucune instance représentative du personnel. C’est ce que nous révèle la récente étude de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares). Dans 50% des cas, cette carence est expliquée par l’absence de candidatures lors des dernières élections professionnelles, et dans 25% des cas, par « l’absence de demande » des salariés.

Dans la plupart des situations, le représentant de la direction renvoie ainsi au manque d’intérêt ou d’implication des salariés l’absence de représentant du personnel.

Source : Un tiers des entreprises n’ont pas de représentant du personnel

Très haut débit : fibrer ou ne pas fibrer…

Difficile de ne pas voir un renoncement dans les récents propos de la secrétaire d’Etat à l’économie, Delphine Geny-Stephann :

Choisir la fibre sur 100% du territoire et donc dans les zones les plus reculées me semble prématuré.

Du Plan très haut débit mis en place par le gouvernement Hollande en 2013, qui ambitionnait de proposer la fibre optique à tous les foyers français avant 2022, le gouvernement Macron a glissé, pour les zones les moins accessibles, vers un « mix technologique » transitoire s’appuyant sur des technologies alternatives (4G fixe, VDSL, satellite). Ensuite, a été mis en avant l’objectif de fournir à tous les foyers un « bon haut débit » avant la généralisation du très haut débit. Mais la sortie de la secrétaire d’Etat à l’économie laisse penser que, dans les zones les plus difficiles à couvrir, le recours aux technologies alternatives à la fibre n’aura absolument rien de provisoire…

Source : Fibre optique : les mauvais signaux du gouvernement

De plus en plus sollicitée, la CNIL revendique plus de moyens

Fêtant cette année ses 40 ans, la Commission nationale de l’informatique et des libertés vient de publier son bilan d’activité 2017. Confrontée à une forte inflation du nombre de plaintes reçues durant les dernières années (+8,5% en 2017 par rapport à 2016, +44% depuis 2014) et fortement sollicitée dans le cadre de la mise en place du Règlement Général sur la Protection des Données, l’institution, par la voix de sa Présidente Isabelle Falque-Pierrotin, se plaint de moyens insuffisants.

Source : Face à des missions étendues, la CNIL revendique plus de moyens

Le gouvernement veut former au numérique deux millions de jeunes et de chômeurs

10KNUM : c’est le nom de code du plan d’investissement dans les compétences numériques qui a été dévoilé en fin de semaine dernière par Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Mounir Majhoubi, secrétaire d’Etat en charge du Numérique. Ce plan, qui prévoit le financement par l’Etat de 10 000 formations aux métiers du numérique, s’adressera en priorité aux jeunes titulaires du seul baccalauréat ou d’un diplôme inférieur, et aux demandeurs d’emploi.

Source : Le gouvernement veut former deux millions de jeunes et de chômeurs aux métiers du numérique

Très haut débit par satellite : accord entre Eutelsat, Orange et Thales

Alors que, jusqu’ici, Orange ne voulait pas entendre parler d’une solution satellitaire pour réduire la fracture numérique dans les zones isolées et difficiles d’accès, l’opérateur a finalement été convaincu par des conditions commerciales bien plus avantageuses que celles de la proposition initiale d’Eutelsat. Ce dernier commande donc à Thales Alenia Space le satellite Konnect VHTS. Les services de télécommunications par satellite qui pourront ainsi être mis en œuvre à partir de 2021 seront distribués, respectivement, par Orange sur les marchés européens grand public où l’opérateur est présent, et par Thales, qui fournira des services de connectivité aux gouvernements.

Source : Fracture numérique : l’accord inespéré entre Eutelsat, Orange et Thales

La réattribution des fréquences mobiles devrait profiter à Free

Dans le cadre du New Deal négocié en début d’année par le gouvernement, le régulateur et les opérateurs, ces derniers ont obtenu, en échange d’une accentuation de leurs efforts dans la couverture mobile du territoire, de ne pas avoir à payer pour le renouvellement de leurs fréquences. Mais il va quand même y avoir un nouveau partage, pour lequel l’Arcep vient de lancer une consultation publique, afin de déterminer les modalités de réattribution, qui devraient être favorables à Free.

Les procédures d’appel à candidatures pour l’attribution des fréquences en bandes 900, 1800 et 2100 MHz tiennent également compte de l’objectif d’exercice d’une concurrence effective et loyale sur le marché mobile, en visant la mise en place de conditions d’accès équitable au spectre pour l’ensemble des sociétés intéressées. Le projet de décision prévoit ainsi la possibilité de nouvelles répartitions du spectre entre les lauréats notamment dans les bandes 900 et 2100 MHz, dans lesquelles les opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom ont aujourd’hui 2 à 3 fois plus de fréquences que Free Mobile.

Source : Couverture 4G : la réattribution des fréquences profitera à Free Mobile

« L’avenir du syndicalisme interprofessionnel territorial est menacé »

En fusionnant les instances représentatives du personnel, le gouvernement fragilise l’assise géographique des syndicats, note Eric Ferreres, consultant en ressources humaines, dans cette tribune au Monde.

Source : « L’avenir du syndicalisme interprofessionnel territorial est menacé »

RGPD : quelles obligations pour les employeurs ?

Le Règlement général sur la protection des données n’a pas seulement vocation à empêcher Facebook ou Google de faire n’importe quoi avec vos données. Il est également appelé à jouer un rôle important dans l’entreprise lambda, donnant de nouvelles obligations à l’employeur et de nouvelles responsabilités au service des ressources humaines.

Source : RGPD : quelles obligations pèsent sur les employeurs ?

Peut-on entreprendre en France quand on est une femme ?

Un article qui nous rappelle que les femmes sont encore confrontées à de trop nombreuses difficultés lorsqu’elles se lancent dans la création d’une entreprise en France.

En tant que femmes, on doit se battre davantage pour exister dans le monde historiquement masculin de l’entrepreneuriat, comme si on avait plus de choses à prouver. Alors que le fait d’être une femme ne devrait être ni un avantage, ni un handicap.

Source : Peut-on entreprendre en France quand on est une femme ?

L’Assurance retraite quitte Facebook pour protéger les données de ses assurés

Scandale Cambridge Analytica, suite et pas fin : « Compte tenu des interrogations sur la gestion des données par Facebook », et souhaitant assumer « sa responsabilité en matière de contrôle et de protection de la confidentialité des données » de ses assurés, l’Assurance retraite, qui gère la retraite du régime général de la Sécurité sociale, « désactive sa page Facebook, ouverte depuis 2011 ».

Source : L’Assurance retraite désactive sa page Facebook pour « protéger les données » des assurés

SFR devra renoncer à ses conditions générales en pattes de mouche

Condamné en 2016 par le tribunal de grande instance de Paris pour 22 clauses abusives et/ou illicites dans ses contrats, SFR vient de voir son appel rejeté, 3 clauses supplémentaires ayant même été sanctionnées.

La cour d’appel a par ailleurs dénoncé la manière dont les conditions générales d’abonnement et d’utilisation de SFR étaient présentées à la clientèle : la taille de la police d’écriture retenue pour les rédiger « rendait quasiment impossible leur lecture », empêchant le consommateur d’en prendre correctement connaissance avant de signer…

Source : La justice rappelle à l’ordre SFR car ses conditions générales sont écrites trop petit

Les Français et le télétravail : entre attentes et craintes

Alors que les blocages de transports ferroviaires qui paralysent les déplacements en France ont notamment conduit la ministre du Travail à se transformer en VRP du télétravail, une étude, réalisée par Harris Interactive pour l’observatoire Enedis, témoigne des opinions des Français sur cette pratique.

S’ils y sont globalement favorables, c’est de façon raisonnée (51% opteraient pour le temps partiel contre 14% seulement pour le temps complet). Et les avantages qu’ils associent au télétravail (meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, réduction de la pollution, responsabilisation des salariés) sont largement compensés par les risques qu’ils entrevoient (frontière moins claire entre vie professionnelle et vie privée, sentiment  de solitude, difficulté pour le travail collectif).

Source : Cinq chiffres clés sur les attentes des Français en matière de télétravail

IA : la France affiche ses grandes ambitions… et ses moyens limités

Coup de fouet à la recherche, ouverture des données, cadre réglementaire incitatif… Dans la foulée du rapport Villani, le président de la République a dévoilé, en fin de semaine dernière, la stratégie française en matière d’intelligence artificielle, que l’Etat soutiendra en investissant 1,5 milliard d’euros d’ici à 2022. La France espère ainsi « positionner la France parmi les grandes nations » sur cette nouvelle révolution technologique. Toutefois, au regard des investissements colossaux consentis par les Etats-Unis ou la Chine, on peut se demander si ces efforts seront suffisants.

Source : Intelligence artificielle : Macron lève le voile sur la stratégie française

Intelligence artificielle : Cédric Villani dévoile son rapport

Mandaté en septembre dernier par le Premier ministre sur la thématique de l’Intelligence artificielle, le mathématicien et député Cédric Villani vient de rendre public son rapport pour une stratégie nationale et européenne.

Prenant acte du retard de la France dans ce domaine, il propose de nombreuses mesures pour le combler, avec notamment un investissement dans la recherche sur les quatre secteurs prioritaires que sont la santé, l’environnement, les transports et la défense, et une politique de mise en commun des données, sous la tutelle et la protection de l’État.

Dans le même temps, France Stratégie publie un rapport analysant l’impact de l’intelligence artificielle sur le monde du travail.

Sources :
Intelligence artificielle: les propositions de Cédric Villani
Cédric Villani : « Je n’ai pas peur de la singularité technologique »
Comment l’intelligence artificielle va transformer le monde du travail

Le malaise des cadres et des professions intermédiaires s’accroît

A l’occasion de son 18ème congrès, la CGT des Ingénieurs, cadres et techniciens (Ugict-CGT) a rendu public son baromètre, construit en partenariat avec Sécafi et réalisé par Viavoice, sur la situation et les aspirations des cadres et des professions techniciennes et intermédiaires.

Majoritairement confrontés à l’explosion de leur temps et de leur charge de travail, avec des salaires qui ne suivent pas, les cadres ont par ailleurs le sentiment de ne pas être associés aux choix stratégiques de leurs entreprises, dont les pratiques entrent régulièrement en contradiction avec leurs éthiques professionnelles. Des sentiments que partagent majoritairement les techniciens et professions intermédiaires, nombre d’entre eux dénonçant par ailleurs une détérioration des pratiques managériales, qui les empêchent d’effectuer un travail de qualité.

Source : Baromètre Sécafi / Ugict-CGT, réalisé par ViaVoice – Opinions et attentes des cadres et des techs et professions intermédiaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...