Quelle société pour demain ? La CFE-CGC interpelle les candidats à la Présidentielle

La CFE-CGC s’invite dans la campagne pour l’élection présidentielle, avec un dossier (consultable et téléchargeable ici) dans lequel elle affiche sa volonté de « réconcilier l’économie de marché avec l’intérêt général ». Après un état des lieux global des récentes évolutions du monde, dans ses aspects économiques, sociétaux et sociaux, elle se penche plus particulièrement sur 8 thématiques, pour lesquelles elle formule des propositions : les parcours professionnels, l’économie au sens large (avec des incursions dans les domaines de l’industrie, du développement durable et du logement), le numérique, la protection sociale, la santé au travail, le handicap, le dialogue social, et l’Europe et l’international.

La CFE-CGC pose par ailleurs 7 questions aux candidats, dont les réponses seront publiées intégralement et sans commentaire sur son site.

  • Comment réconcilier l’économie de marché avec l’intérêt général de notre pays ?
  • Le relèvement de l’âge d’ouverture des droits à la retraite est fréquemment évoqué comme mesure pour restaurer et pérenniser l’équilibre de nos régimes de retraite. Considérez-vous cette mesure comme pertinente ? Proposez-vous d’autres mesures permettant d’atteindre le même objectif ?
  • Pouvons-nous, en France, tirer profit de la 4e révolution industrielle sans l’expression des intérêts convergents et contradictoires issue de l’exercice du dialogue social ?
  • Quel avenir pour le statut de la Fonction publique, en y intégrant les contractuels de plus en plus nombreux dans le périmètre du secteur public ?
  • Comment construire un droit à la formation spécifique pour la population « encadrants et experts » ?
  • Quelle est votre position concernant le principe de « conditionnalité sociale » dans les accords de libre-échange ? Que pensez-vous de l’élévation du Socle social européen comme levier pour favoriser l’adhésion au projet européen ?
  • Quelles mesures envisagez-vous afin de développer l’égalité des chances des personnes en situation de handicap dans leur cursus scolaire, universitaire et pour leur accès à un emploi de cadre ou technicien ?

Loi République numérique : ces mesures qui vont s’appliquer… ou pas

Du goulot d’étranglement que constitue la fin d’un mandat présidentiel à l’attente de décisions qui se valident à Bruxelles… Si certaines mesures contenues dans la Loi Numérique seront mises en œuvre sans problème avant la fin du présent quinquennat, à l’instar de l’ouverture de l’open data, la mise en application des textes sur la loyauté des plateformes ou l’accessibilité des sites web dépendra, elle, du bon vouloir du prochain gouvernement.

Source : Loi République numérique : il va falloir s’armer de patience

Les entreprises peuvent interdire le port du voile sous conditions

Les entreprises privées ont désormais le droit, sous conditions, d’interdire le port du voile à leurs salariées. Tel est l’arrêt rendu ce mardi par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), suite à sa saisie concernant les cas de deux femmes musulmanes licenciées en France et en Belgique. Une décision qui ne manquera pas de soulever des débats, tant le sujet est sensible dans de nombreux pays européens.

Source : Europe : les entreprises peuvent interdire le voile sous conditions

Free devance l’Union Européenne sur la suppression des frais de roaming

La semaine dernière, Xavier Niel laissait entendre que Free aller lancer une nouvelle offre qui « n’allait pas plaire » à ses concurrents. Ce mardi, le trublion des télécoms a annoncé qu’il anticipait la suppression du roaming dans l’Union européenne, prévue pour le 15 juin prochain, l’étendant même à l’Amérique du Nord, à l’Océanie, à Israël, à l’Afrique du Sud et… aux DOM.

Pas de révolution donc, mais une évolution sensible tout de même, qui a déjà suscité la réaction de SFR, qui a lancé hier une offre assez similaire.

Source : Free Mobile : roaming offert toute l’année avec 5 Go de data par mois

Quand Stéphane Richard interpelle les régulateurs européens

Le Mobile World Congress a été le théâtre d’une passe d’armes à fleurets mouchetés entre le PDG d’Orange et Andrus Ansip, Vice-président de la Commission européenne et responsable du marché unique numérique.  Au cours d’une conférence sur la 5G, Stéphane Richard a notamment invité les autorités de régulation à prendre en compte dans leurs décisions le lourd investissement consenti par les opérateurs pour adapter leur infrastructure à ce nouveau standard. Il a par ailleurs rappelé son espérance d’une (re)concentration du marché français.

MWC : le PDG d’Orange s’en prend à nouveau aux régulateurs européens des télécoms

Bruxelles : des règles pour encadrer la robotique… mais pas de revenu universel

Le Parlement européen a adopté la semaine dernière un rapport d’initiative demandant des règles juridiques et éthiques pour encadrer la robotique et l’intelligence artificielle. Mais, à la déception de la rapporteure luxembourgeoise Mady Delvaux, en charge de ce dossier, ce dernier n’inclut aucune référence à un revenu universel, une idée qui suscite un trop forte controverse dans les allées de l’hémicycle européen.

Source : Robotique et emplois : le Non des eurodéputés au revenu universel

Ça se passe en Europe : Le nombre de stages en Italie a explosé, Europe

Source : Ça se passe en Europe : Le nombre de stages en Italie a explosé, Europe

En lien avec l’article précédent : c’est aussi l’un des effets de la mondialisation et de la libéralisation intensive de nos économies. La flexibilité maximale pour les entreprises, que les syndicats patronaux réclament à cor et à cri, se traduit par la précarisation et la paupérisation progressive d’un nombre de plus en plus importants de travailleurs (de l’ubérisation aux stagiaires en entreprises).

Est-ce vraiment cela, la « valeur travail » revendiquée par les tenants de l’ultra-libéralisme ?

Privacy Shield : l’Europe demande des garanties aux Etats-Unis

L’accord transatlantique de protection des données pourrait être remis en cause par le nouveau gouvernement américain.

Source : Privacy Shield : l’Europe demande des garanties aux Etats-Unis

Les « CNILs » européennes se mobilisent sur la protection de nos données personnelles, et c’est une bonne chose. Un dossier à suivre attentivement : il pourrait devenir urgent de fermer nos accès à Facebook, Google, Twitter, et autres plateformes américaines collectant nos données.

Souveraineté numérique : passer du discours aux actes

La campagne présidentielle est l’occasion d’affirmer la nécessité d’une stratégie nationale et européenne face aux géants technologiques américains et asiatiques, estime la sénatrice (UDI) Catherine Morin-Desailly.

Source : Souveraineté numérique : passer du discours aux actes

Beaucoup de rappels d’un grand bon sens, dont on espère que les candidats… et surtout le gagnant de cette prochaine élection, feront leurs choux gras…

Fin des frais de roaming en Europe : les choses se précisent

Les représentants du Parlement européen, du Conseil de l’Europe et de la Commission européenne annoncent s’être mis d’accord sur une nouvelle tarification des prix de gros des opérateurs. Ainsi, la suppression des frais d’itinérance mobile dans les 28 pays de l’Union européenne devrait avoir lieu, pour le meilleur et pour le pire, en juin prochain.

Source : Enfin le bout du tunnel pour la fin des frais de roaming en Europe

Apple n’a pas (encore ?) payé à l’Irlande son amende de 13 milliards d’euros

La Commission Européenne avait laissé 4 mois à Apple pour rembourser au gouvernement irlandais 13 milliards d’euros de recettes fiscales jamais versées. Le délai est arrivé à expiration, et la récupération des fonds pourrait s’avérer plus ardue que prévu… d’autant que l’Irlande, craignant de faire fuir les entreprises étrangères, n’est pas désireuse de collaborer avec l’UE.

Source : Apple n’a pas payé à l’Irlande son amende de 13 Md€

La Commission européenne met en garde Facebook sur les « fake news » – Les Echos

Bruxelles veut que les réseaux sociaux prennent des mesures plus engageantes pour lutter contre les « fausses informations » qui se propagent sur Internet.

Source : La Commission européenne met en garde Facebook sur les « fake news » – Les Echos

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...