Altice lance l’introduction en Bourse de sa filiale américaine

L’introduction en Bourse d’Altice USA pourrait lui permettre de lever jusqu’à 1,6 milliard de dollars. Grâce au produit de cette opération, la holding de Patrick Drahi entend rembourser une partie de ses dettes, et trouver les moyens de financer de nouvelles acquisitions aux Etats-Unis, dans un secteur en pleine recomposition.

Source : Altice lance l’introduction en Bourse de sa filiale américaine

Netflix estime qu’il n’a plus besoin de la neutralité du Net

Alors que la neutralité de Net est fortement remise en cause aux Etats-Unis, le patron de Netflix, Reed Hastings, estime que son entreprise ne serait pas handicapée par l’abandon d’un principe qu’il avait pourtant ardemment défendu il y a quelques années. Oui mais voilà, aujourd’hui, Netflix est un géant du Web…

Ce n’est pas notre premier enjeu à l’heure actuelle. Nous pensons que la neutralité du Net est incroyablement importante mais qu’elle n’est aussi capitale pour nous parce que nous sommes assez gros pour obtenir les accords que nous voulons.

Source : Devenu un poids lourd, Netflix estime qu’il n’a plus besoin de la neutralité du net

Climat : des géants américains de l’IT s’opposent à la décision de Trump

Avant la décision annoncée hier par Donald Trump, 25 grandes entreprises américaines, parmi lesquelles Apple, Facebook et Google, des équipementiers (HP, Intel) et des éditeurs de logiciels (Adobe, Microsoft, Salesforce) avaient exhorté le président américain à ne pas retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat.

Et, dans la foulée de l’annonce de Donald Trump, l’entrepreneur Elon Musk a annoncé qu’il quittait ses fonctions de conseil du président.

Source :
Apple, Google, Facebook et Microsoft demandent à Trump de rester dans l’accord de Paris
Après la décision sur les Accords de Paris, Elon Musk quitte le conseil de Trump

Neutralité du net : les Etats-Unis enclenchent le processus de sortie

La Commission fédérale des communications (FCC) américaines vient d’annuler une décision de 2015 qui obligeait les fournisseurs d’accès à traiter l’ensemble des services en ligne à égalité. L’administration Trump entend ainsi relancer les investissements des opérateurs dans les infrastructures.

Source : Le régulateur des télécoms américain remet en cause la neutralité du Net

Bientôt la fin de la neutralité du Net aux États-Unis ?

Aux Etats-Unis, le régulateur des télécoms lance, sous l’égide de son président Ajit Pai, le chantier pour mettre un terme à la neutralité du net, à la plus grande satisfaction des fournisseurs d’accès. Mais les défenseurs de ce principe n’ont pas dit leur dernier mot et se mobilisent pour une bataille qui sera capitale.

Source : La neutralité du net aux États-Unis, c’est bientôt fini

Quand Verizon et AT&T s’interrogent sur leurs modèles économiques

Les mauvais résultats trimestriels enregistrés par les deux principaux opérateurs mobiles américains conduisent ces derniers à chercher de nouveaux relais de croissance, misant notamment sur la publicité et les médias.

Sources :
Quand Verizon s’interroge sur son modèle économique
Etats-Unis : comme Verizon, AT&T est chahuté dans la téléphonie mobile

Pourquoi Altice veut s’introduire en Bourse aux Etats-Unis

Le groupe de Patrick Drahi a annoncé mardi avoir déposé un dossier auprès des autorités boursières américaines pour entrer à Wall Street. Le géant des télécoms le groupe, qui envisage de lever jusqu’à 2 milliards de dollars, entendrait ainsi rembourser une partie de ses dettes et financer ses futures acquisitions aux Etats-Unis.

Source : Pourquoi Altice veut s’introduire en Bourse aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, les fournisseurs d’accès peuvent à nouveau revendre les données personnelles des internautes

L’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche a provoqué de nombreux changements de têtes et d’orientations politiques au sein des agences gouvernementales. C’est le cas à la Federal Communications Commission (FCC), où la nomination d’Ajit Pai a considérablement modifié la ligne défendue sous l’administration Obama, notamment en matière de neutralité du Net. La protection de la vie privée est également impactée : désormais à majorité républicaine, le Sénat vient, avec l’aide la FCC, d’enterrer les mesures adoptées en octobre dernier qui encadraient l’exploitation commerciale par les fournisseurs d’accès des données personnelles des internautes.

Source : La vie privée made in USA : le rêve américain de Trump

A Seattle, Uber cherche à dissuader ses chauffeurs de se syndiquer

La ville américaine de Seattle fut la première, fin 2015, à permettre aux chauffeurs indépendants de se syndiquer. Cette initiative n’est visiblement pas au gout d’Uber, qui oblige (!) ses conducteurs à écouter quotidiennement des podcasts… les mettant en garde contre les méfaits du syndicalisme.

Source : A Seattle, Uber force les chauffeurs à écouter des podcasts pour les dissuader de se syndiquer

Grandes manœuvres à venir dans le secteur des télécoms américain ?

Le marché américain des télécoms bruisse de rumeurs sur des transactions à venir. La plus récurrente concerne le possible mariage de T-Mobile US, numéro 3 du marché, avec Sprint, le numéro 4, dans un nouvel ensemble capable de peser davantage face aux mastodontes AT&T et Verizon.

Ou comment un marché passant de 4 à 3 opérateurs permettrait de rebattre les cartes du jeu concurrentiel…

Source : Le monde des télécoms américain prêt à faire sa révolution

Les États-Unis enterrent leur dispositif de riposte graduée au téléchargement illégal

Selon l’autorité en charge du Copyright Alert System, ce dernier « est parvenu à éduquer les gens autour de la disponibilité de contenus légaux », mais ce dispositif, mis en place en 2013, est bien abandonné en raison de son inefficacité. Et pendant ce temps, la Hadopi est toujours là…

Source : Les États-Unis enterrent leur riposte graduée inspirée de l’Hadopi française

Les géants américains de l’IT vent debout contre le décret anti-immigration de Trump

Les acteurs américains de l’IT se positionnent presque unanimement contre l’ordonnance de Trump sur l’immigration, interdisant pendant trois mois l’entrée sur le territoire américain aux personnes issues de sept pays musulmans. Fonds, aides, prises de position : la riposte s’organise.

Source : L’IT mobilise ses services et son argent contre l’ordonnance Trump