Les entreprises high-tech françaises stratégiques bientôt protégées des investisseurs étrangers

Jusqu’ici, seuls les secteurs de l’énergie, des transports, des télécoms, de l’eau ou de la santé étaient concernés par les mesures de contrôle des investissements étrangers prévues dans le « décret Montebourg ». Le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire veut élargir ce décret aux secteurs technologiques les plus en pointe.

Je pense par exemple à tout ce qui a trait à la protection des données personnelles. Est-ce qu’on a vraiment envie que des investisseurs puissent commercialiser des données qui nous appartiennent ? Je pense à l’intelligence artificielle, secteur très sensible sur lequel nous voulons investir davantage.

Source : Investissements étrangers : l’État va élargir sa sphère de contrôle aux high-tech

Objets connectés : l’UFC assigne la Fnac et Amazon pour manque d’informations

L’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir a décidé d’assigner la Fnac et Amazon, principaux distributeur d’objets connectés sur le marché français, devant le tribunal de grande instance de Paris pour « pratiques commerciales trompeuses » et « en cessation d’agissements illicites », pour manque d’information sur les caractéristiques des objets qu’ils commercialisent.

L’association souligne à juste titre qu’« un objet connecté ne se réduit pas à un simple objet physique », et qu’il est susceptible de récolter de nombreuses données à caractère sensible. Aussi, « le protocole de communication utilisé, l’identité du constructeur et la capacité d’interopérabilité de l’objet, sont autant d’informations que Fnac Direct et Amazon Sarl se doivent de communiquer aux consommateurs avant l’acte d’achat ».

Source : Objets connectés: l’UFC assigne en justice la Fnac et Amazon pour manque d’informations

Deux failles critiques affectent la plupart de nos terminaux

Surnommées Meltdown et Spectre, ces failles exploitent des défauts présents dans quasiment toutes les puces produites par Intel et d’autres fabricants durant ces vingt dernières années… Aussi, une très large majorité de nos terminaux (téléphones portables, tablettes, ordinateurs, serveurs…) sont vulnérables à l’une ou à l’autre. Ces vulnérabilités pourraient permettre à des pirates informatiques de voler mots de passe et autres données personnelles.

Source : Meltdown et Spectre, les deux failles critiques découvertes dans la plupart des processeurs

La Cnil épingle WhatsApp pour partage illégal de données avec Facebook

L’application de messagerie instantanée avait déjà été sanctionnée par la Commission européenne au printemps dernier pour le partage illicite de ses données avec Facebook, qui l’avait rachetée en 2014. Depuis, les diverses CNIL européennes ont mené leur enquête et, en France, il a été constaté que WhatsApp ne respectait pas la loi en matière de protection des données, malgré plusieurs rappels à l’ordre du régulateur. Aujourd’hui, la CNIL met en demeure WhatsApp de se conformer à la loi française dans un délai de 3 mois, sous peine d’amende pouvant aller jusqu’à 3 millions d’euros.

Source : La Cnil accuse WhatsApp d’obliger ses utilisateurs à transmettre leurs données à Facebook

1,4 million d’utilisateurs français touchés par le piratage d’Uber

Fin novembre dernier, Uber révélait avoir fait l’objet, en octobre 2016, d’un grave piratage ayant exposé les données personnelles de 57 millions de clients et de 7 millions de chauffeurs. Sommée par le secrétaire d’Etat chargé du numérique, Mounir Mahjoubi, de fournir plus de détails sur le nombre de Français touchés par cette attaque, l’entreprise de VTC vient d’estimer ce nombre à 1,4 million… ce qui représenterait quand même 70% des utilisateurs estimés d’Uber en France !

Source : Fuite massive de données Uber : l’impact en France évalué

D’anciens cadres de Facebook expriment leurs remords d’avoir contribué à son succès

Plusieurs anciens collaborateurs de l’entreprise, comme son ex-président Sean Parker, ont fait part de leur inquiétude concernant l’influence grandissante du réseau social.

Source : D’anciens cadres de Facebook expriment leurs remords d’avoir contribué à son succès

Cela suffira-t-il à réveiller les consciences, celles des utilisateurs comme celles des actuels dirigeants de Facebook et consort ? C’est à souhaiter, et c’est en tous cas bon à savoir…

Privacy Shield : les CNIL européennes toujours pas satisfaites

Le G29 des CNIL européennes avait déjà exprimé ses réserves à propos du Privacy Shield, accord encadrant le transfert des données personnelles des citoyens européens vers les Etats-Unis, en avril 2016, peu après sa signature. Suite à une récente réévaluation, le rapport des CNIL salue, en quelques lignes, la progression que constitue le Privacy Shield par rapport au précédent accord invalidé, mais dresse une très imposante liste d’aspects à améliorer.

Source : Privacy Shield : l’UE et les États-Unis ne sont pas encore sur la même ligne

Cible d’un piratage, Uber aurait acheté le silence des cybercriminels

Uber vient de révéler avoir fait l’objet, en octobre 2016, d’un grave piratage ayant exposé les données personnelles de 57 millions de clients et de 7 millions de chauffeurs. Ayant caché l’incident pendant plus d’un an, Uber aurait payé pas moins de 100 000 dollars aux pirates pour qu’ils gardent le silence sur cette affaire. De quoi établir un précédent qui pourrait donner des idées aux hackers…

Un épisode qui vient clôturer (?) en beauté cette annus horribilis, au point que des voix se font désormais entendre demandant de « liquider Uber ». Mais si on y ajoute un modèle économique qui n’a pas encore fait ses preuves, Uber peut-il tout simplement survivre sur le long terme ?

Source : Des hackeurs ont piraté Uber et dérobé les informations de 57 millions de clients

Le premier médicament connecté : un Big Brother médical ?

Les autorités sanitaires américaines ont autorisé la mise sur le marché d’un médicament agissant contre des troubles psychiques comme la schizophrénie ou la bipolarité, et doté d’un capteur connecté, indiquant quand il est ingéré. Censé aider les patients à mieux suivre leurs traitements et… les assureurs à faire de fortes économies sur les coûts liés aux complications médicales, ce médicament inquiète certains professionnels de santé, qui craignent une surveillance généralisée des patients et anticipent des risques autour du partage des données médicales.

Source : Le premier comprimé connecté : un Big Brother médical ?

Sanctionné en Europe, Google est aussi dans le viseur aux Etats-Unis

Après l’amende record de 2,4 milliards d’euros qui lui a été infligée en Europe pour abus de position dominante, Google fait l’objet d’une enquête de la justice de l’état américain du Missouri, qui lui reproche des faits similaires.

Source : Sanctionné en Europe, Google aussi dans le viseur aux Etats-Unis

L’Internet toujours un peu moins libre en France

Dans l’édition 2017 de son rapport annuel sur l’état des libertés sur Internet dans le monde, l’ONG américaine Freedom House juge que la situation en France continue à se dégrader. La note de 26 sur 100 (0 étant la meilleure, 100 la pire) attribuée à la France n’est certes pas catastrophique, mais la trajectoire des dernières années (20 sur 100 il y a 5 ans) traduit une évolution négative, notamment en matière de respect des droits individuels des internautes.

Source : L’Internet en France jugé encore un peu moins libre qu’avant

Wi-Fi : une faille sérieuse remet en question la sécurité des communications

Des chercheurs en sécurité ont débusqué une fragilité dans le protocole WPA2, qui sert à sécuriser les échanges en Wi-Fi, par exemple entre une box et un ordinateur. Cette faille est susceptible de remettre en cause la confidentialité et l’intégrité des communications. Quelle est sa portée ? Comment s’en prémunir ? Est-elle déjà exploitée par des pirates ? Voici quelques réponses.

Source : Krack : 5 questions sur la faille critique qui menace la sécurité du Wi-Fi

Les libertés individuelles, un concept oublié dans la smart city ?

La construction de la ville connectée est-elle compatible avec la protection des droits et libertés des individus ? Désireuse d’apporter sa pierre à l’édifice de la smart city, la CNIL a publié une synthèse des travaux de son laboratoire d’innovation numérique, intitulée « La plate-forme d’une ville, les données personnelles au cœur de la fabrique de la smart city ». Elle y explore les enjeux politiques et sociaux liés à la cité numérique, et souligne les dérives potentiellement à l’œuvre dans cette ville dévoreuse de données.

Source : Les libertés individuelles, oubliées de la smart city

« Les plateformes ont besoin de la confiance des utilisateurs »

Ce lundi, le Conseil national du numérique a lancé une consultation publique portant sur la confiance numérique à l’ère des plateformes, avec l’ambition d’inciter les géants du numérique à respecter des règles du jeu claires, tant vis-à-vis de leurs utilisateurs que de leurs éventuels concurrents. Yann Bonnet, secrétaire général du CNNum, nous éclaire sur cette démarche.

Source : « Les plateformes ont besoin de la confiance des utilisateurs »

Finalement, en 2013, Yahoo! s’était fait pirater ses 3 milliards de comptes

Un an après avoir racheté les activités web de Yahoo!, l’opérateur télécoms américain Verizon fait la lumière sur la plus importante cyberattaque de l’histoire : ce ne sont pas 1 milliard de comptes utilisateurs qui ont été affectés, comme annoncé fin 2016, mais l’intégralité des comptes, soit 3 milliards !

Source : Le piratage de Yahoo! en 2013 a finalement touché ses 3 milliards de comptes

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...